vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

Avec vous

Plaine de Montjean : sauvegarder un poumon vert dans le Val-de-marne

par Marie-Leclerc Bruant, conseillère municipale EELV à Fresnes

La plaine de Montjean, ce sont 150 hectares de pépinières, de bois, de champs à moins de 10 km du sud de Paris. Ces terres sont aujourd’hui au cœur d’enjeux d’aménagements importants. Pour plusieurs acteurs locaux, dont EELV, il est essentiel de préserver et valoriser ce « poumon vert ».

Montjean, une vaste zone « verte » dans un milieu densément urbanisé

Située à cheval sur les communes de Fresnes, Rungis (94) et Wissous (91), la plaine de Montjean représente une zone de 150 hectares de champs, de pépinières (celles de la ville de Paris), de bois. Un ruisseau en majeure partie busé (le Rû de Rungis) traverse cet espace et rappelle la vocation historique du site (aqueducs romain et Médicis souterrains). Deux entreprises aux activités polluantes (décharge et concassage de gravats) induisent un trafic de poids lourds. Bordée mais non desservie par plusieurs axes de transports majeurs (A6, A86, RERC, Orly-Val) cette plaine est enclavée. Tournant le dos à son voisinage, elle s’est trouvée relativement préservée bien que située aux portes du Grand Paris, l’aéroport d’Orly et du MIN de Rungis.

Des terres agricoles au cœur de problématiques d’aménagement

En 2007, une opération d’intêret nationale et un établissement public d’aménagement (http://www.epa-orsa.fr/) ont été crées par décret afin de valoriser notamment les terres de la plaine de Montjean. La proximité de pôles d’activités majeurs du Grand Paris, la densité d’emplois liés au MIN de Rungis et à la Silic, et plus globalement la forte demande de logements sur la région, font pression à son urbanisation. Les 3 communes concernées ont créé en 2010 un syndicat intercommunal afin de contribuer à cette réflexion (pilotage d’études, concertations locales,…).

Un poumon vert à conserver et valoriser

Le groupe local EELV promeut un projet innovant, reliant ville et nature. Il s’agirait de transformer les potentialités existantes en un poumon vert d’intérêt régional alliant espaces de promenade, cultures nourricières et d’ornement. Cette vision repose sur 4 axes principaux :

Premièrement, maintenir la vocation agricole et verte des terres tout en améliorant leur qualité et leur interaction avec les populations voisines (agriculture durable et de proximité – par exemple dans le cadre d’Amap ou de chantiers d’insertion, jardins ouvriers, ouverture des pépinières aux promeneurs et valorisation des techniques innovantes qui y sont développées,…). L’amélioration de la qualité de cet espace passera également par le déménagement des entreprises produisant des nuisances et la réouverture du Rû de Rungis permettant de restaurer une biodiversité.

Deuxièmement, privilégier un projet alternatif à toute urbanisation massive (le besoin de logement peut être satisfait par la densification des villes actuelles, et des constructions en périphérie de la plaine).

Troisièmement,améliorer la connexion de la plaine avec les villes voisines en développant l’offre de transports en commun et les circulations douces, l’essentiel étant de desservir le lieu sans le découper davantage (privilégier les voies de contournement à tout axe routier traversant).

Enfin, favoriser la participation citoyenne dans la construction de ces propositions d’aménagement et de valorisation, l’appropriation de leur territoire par les riverains.

Aujourd’hui, ces propositions sont largement partagées par un collectif d'associations pour l’avenir de Montjean (une pétition ayant déjà dépassé les 5000 signatures peut être signée en ligne sur leur site).

Les prochaines étapes

Une équipe d’urbanistes et de paysagistes sélectionnés par l’EPA-ORSA travaille actuellement à l’élaboration de scénarii d’aménagement. Les premières réunions publiques sont organisées. Le choix du scénario retenu est prévu fin 2012. Il s’agit donc de mobiliser largement autour des propositions ci-dessus afin qu’elles puissent être portées, défendues et enrichies aussi largement que possible, au niveau local, départemental, régional. Convaincre de la viabilité et de la modernité de ce projet alternatif est prioritaire, mais l’enjeu principal réside dans le financement de ce projet. Construire de nouveaux logements ou zones d’activités est souvent la principale ressource permettant, dans un contexte budgétaire tendu, de faire des investissements publics significatifs (comme il le faudrait pour réouvrir le Rû par exemple). La création d’un projet d’envergure régionale et la mobilisation de fonds à une plus large échelle semble par conséquent essentiel.

Marie Leclerc-Bruant, pour le groupe local EELV (Fresnes, Rungis, L’Haÿ, Chevilly)

Pour nous contacter : eelv.fresnes@gmail.com

Commentaires

  1. 04 février 2012, 17:57 par Marie Isabelle HECK

    Bonjour,
    Je ne suis pas riveraine de la Plaine Montjean, c'est au titre de mes fonctions au sein de la Coordination Eau IdF que j'attire votre attention sur l'importance de restaurer la qualité du Rû de Rungis qui est un des affluents de la Bièvre pour laquelle une vaste restauration de la qualité de l'eau est en cours. D'autre part, pourquoi ne pas envisager sur cette zone une structure de valorisation des déchets verts qui sont nombreux sur la Communauté d'Agglomération du Val de Bièvre par exemple ? Ce qui permettrait de créer de l'emploi non délocalisable et de faire rouler au bio-éthanol les bus Valouette ou les flottes des villes...

  2. 06 février 2012, 11:51 par mousnier

    votre projet me semble d'autant plus intéressant qu'il allie les besoins en matière de logement à ceux concernant la nature, il faudrait peut-être aussi penser aux entreprises qui permettraient un emploi aux habitants de ces communes
    mais comme ce n'est pas sur mon territoire mon propos est gratuit , il s'agit juste d'un équilibre urbanistique

  3. 09 juillet 2012, 15:00 par fresnes94.wordpress.com

    @Marie Isabelle HECK : la valorisation des déchets existe déjà dans la plaine. Comme le souligne la CCI de l'essonne : ("Révision du SDRIF - Projet arrêté le 15 février 2007 Observations départementales de la CCI Essonne") :

    "

    Pour ce qui concerne le dernier des espaces visés par l’urbanisation conditionnelle, le
    site de la Plaine de Montjean (...) la CCI Essonne exprime ses plus vives réserves
    à l’égard de tout aménagement qui conduirait à remettre en cause l’existence de la
    plate-forme de traitement des déchets du BTP installée depuis le milieu des années
    1950 dans ce secteur de Wissous : la société Chèze, qui constitue un acteur essentiel
    de la filière construction en Essonne (elle est répertoriée en « Centre de valorisation matière
    et plate-forme de concassage » et « Centre de regroupement DIB/Inertes » dans le Plan
    Départemental du BTP).
    La CCI est intervenue en septembre 2006 auprès du président du Conseil Régional
    pour appeler son attention sur la nécessaire prise en compte de ces équipements dans
    le SDRIF révisé. Aussi, ne faudrait-il pas que l’aménagement de la Plaine de Montjean
    soit en contradiction avec les dispositions du paragraphe relatif aux déchets (p. 64). Y
    est mentionnée la nécessité de prévoir les espaces nécessaires pour l’accueil des
    équipements de collecte et de traitement des déchets, dont les « plates-formes de
    regroupement et de tri des déchets des activités économiques, notamment les déchets
    du BTP ». La CCI Essonne souscrit bien évidemment à cette recommandation.

    "

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.