vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Ambiance atomique au Conseil Régional

Actualités samedi 1 octobre 2011

Voilà qui aurait été proprement impensable il y a seulement quelques années...

Hier, à l’initiative du groupe EELV, le Conseil Régional d’Ile-de France a adopté un voeu pour la sortie progressive du nucléaire.

Le terrible accident de Fukushima a rappelé à chacun les risques immenses que l’énergie nucléaire faisait peser sur les populations. Alors que la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine n’est situé qu’à quelque 100 km de Paris, la plus grande agglomération n’est pas concernée par les plans d’intervention conçus par les autorités en cas d’accident.

Cécile Duflot, la présidente de notre groupe a rappelé qu’aucune solution n’a pu être conçue pour la gestion des déchets. Loin de préserver les biens communs légués par ceux qui nous ont précédé, nous nous apprêtons à léguer aux générations futures de véritables bombes à retardement.

Et pourtant, les solutions pour une transition énergétique existent ! A elle seule, la rénovation thermique des bâtiments constitue un véritable gisement d’économies d’énergie. Et notre pays est fort d’un potentiel remarquable en matière d’énergies renouvelables, qu’il s’agisse de géothermie, d’éolien, ou de solaire.

Mieux, en investissant dans la sobriété énergétique et dans les renouvelables plutôt que dans le nucléaire, on favoriserait aussi très fortement l’emploi : ces secteurs sont beaucoup plus demandeurs en main-d’œuvre que le nucléaire.

C’est pourquoi les écologistes ont fait de la transition énergétique une des pierres angulaires d’un éventuel accord programmatique avec le Parti Socialiste en vue des échéances de 2012.

La droite reste profondément opposée à toute sortie du nucléaire. Au Conseil Régional, les élus Nouveau Centre et UMP ont voté contre le vœu déposé par le groupe EELV, de même que le groupe MRC. Mais les écologistes commencent à convaincre hors de leurs rangs. Les élus socialistes ont marqué leur intérêt. Pour préserver la diversité des approches au sein de leur groupe, les élus socialistes se sont abstenus de participer au vote. Il en a été de même pour l’essentiel des élus du Front de gauche. Les élus PG et alternatifs ont joint leurs voix à ceux d’EELV. Le vœu a finalement été adopté par 55 voix pour, et 26 contre.

Il reste quelques mois et deux campagnes électorales pour convaincre les Français de décider dès 2012 de sortir du nucléaire en 2020 !

Commentaires

  1. 03 octobre 2011, 18:29 par Dominique Guizien

    Certes le voeu est adopté mais on peut regretter les conditions dans lesquelles il l'a été : 144 présents sur 208 conseillers régionaux, 62 disent ne pas participer au vote (nos "alliés" de gauche), 26 votent contre (nos "adversaires" de droite) et 56 votent pour (nous essentiellement). ON ne peut pas dire qu'on a beaucoup attiré sur nos positions. Si je compte bien celai fait 26.92% des conseillers régionaux d'accord avec nous. Il y a encore du chemin à faire pour être majoritaire sur nos positions.
    Mais enfin, on s'est fait plaisir en faisant adopter un voeu et on peut comuniquer là-dessus. Encore faut-il communiquer complétement et dire que 30.7% des Conseillers régionaux s'en foutent, 29.3% sont bien emmerdés par la question et que 12.5% sont résolument contre.

  2. 04 octobre 2011, 10:16 par Jacques Perreux

    Peut-être Dominique. Il n'y a aucun mal à se faire plaisir.

    Mais surtout, il est évident qu'il y a seulement deux ans, un voeu similaire n'aurait jamais pu être adopté : les élus du PS ou du PC auraient voté contre.

    Nous sommes dans une bataille où il nous faut convaincre pour gagner. En ne prenant pas part au vote, les élus socialistes et ceux du Front de gauche savaient qu'ils permettraient au voeu d'être adopté.

    C'est donc aujourd'hui l'ensemble de la gauche qui commence à se placer sur le terrain de la sortie du nucléaire.

    Et effectivement, ça fait plaisir !

    Comme ce symbole qui est quand même plein de sens : la première Région de France a demandé à l'Etat de sortir du nucléaire.

  3. 26 octobre 2011, 07:56 par POTIER bertrand

    Effectivement, lLe goupe "front de gauche et alternatifs" , c'est à dire "Parti de Gauche" et "Alternatifs"(nous) a voté pour. cette délibération. Oui , il faut sortir du Nucléaire!

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.