vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Centrale d’enrobage à Bonneuil : prendre le temps de la démocratie et de la transparence.

Actualités mercredi 28 mars 2012

Par arrêté préfectoral du 26 juin 2011, le préfet du Val-de-Marne a autorisé la société Eiffage à exploiter une centrale d’enrobage de bitumineux sur le port de Bonneuil-sur-Marne. Soumis à la réglementation sur les ICPE (installation classée pour la protection de l’environnement), le projet suscite l’inquiétude de la population et d’associations locales.

Par arrêté préfectoral du 26 juin 2011, le préfet du Val-de-Marne a autorisé la société Eiffage à exploiter une centrale d’enrobage de bitumineux sur le port de Bonneuil-sur-Marne. Soumis à la réglementation sur les ICPE (installation classée pour la protection de l’environnement), le projet suscite l’inquiétude de la population et d’associations locales.

On compte en effet un millier d’habitants dans un rayon de 500 mètres, près de dix mille dans un rayon d’un kilomètre, et 52 000 dans un rayon de 2 km – principalement à Saint-Maur et Sucy. L’école primaire des Noyers, à Sucy-en-Brie, n’est qu’à 700 mètres.

L’impact économique paraît très modéré, voire négatif : le besoin de ce type d’installation en main d’œuvre est faible, tandis que d’autres activités (restauration, services,…) pourraient souffrir de la dégradation du site.

En effet, l’expérience d’autres sites équivalents en France laisse présager de fortes nuisances pour les populations voisines : odeurs fortes et gênantes, dégagements de produits toxiques et cancérigènes (hydrocarbures polycycliques, arsenic, dioxyde de soufre…).

Les hydrocarbures polycycliques, connus pour leur nocivité, font notamment l’objet de la directive E 2350, adoptée en décembre 2004.

Nous réclamons l’application de cette directive en France, où les pouvoirs publics n’ont toujours pas décidé de mesurer leur niveau dans l’air des grandes métropoles françaises.

De même, l’autorisation d’exploitation délivrée par la préfecture doit s’appuyer sur une expertise indépendante, et non sur les seules données transmises par la société Eiffage.

Commentaires

  1. 02 avril 2012, 10:42 par SGD

    Merci de relayer nos inquiétudes. Le collectif par mon message vous remercie chaleureusement.
    Parce que pour faire renoncer ces financiers cancérigènes, il va falloir utiliser toutes les énergies.
    Peut-être faudra-t-il aussi réfléchir au cadre qui a permis d' autoriser cette nuisance.
    Cadre administratif et légal (Partenariats public privé, rôle de l' ARS et de la DRIEE, lois pas toujours appliquées)mais aussi plus vaste : la voiture, qui a permis d' étaler démesurément la ville et d' installer à l' Ouest de Paris les emplois et à l' Est les habitations, comment s' en dépêtrer ? Comment fournir aux Franciliens d' autres moyens de transport, efficaces ? Il y a urgence !
    Pédagogique aussi : expliquer aux gens que les nids de poules qui leur semblent si disgracieux constituent des ralentisseurs gratuits et moins polluants en terme de production de bitume que des coussins berlinois et autres ralentisseurs que l' ont démantèle dans un deuxième temps parce qu ' à l' usage, ils sont plus gênants qu' autre chose. Que les trottoirs peuvent être équipés avec d' autres matériaux que le bitume, des supports troués en béton ou fer qui permettent de marcher sur un trottoir plat et herbu et de laisser passer l' eau.
    Bref, on est pas sortis des ronces...

  2. 04 avril 2012, 19:41 par Collectif T'AIR-EAU 94

    Bravo pour cet article et merci au nom des 5000 signataires de la pétition contre l'installation de la centrale Eiffage.

    Pour plus de renseignements :
    http://taireau94.wordpress.com/

    Bien cordialement,

    Claude GRASLAND

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.