vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Des calculatrices qui disent le besoin d’alternatives.

Actualités mardi 24 septembre 2013

Mardi, j’ai distribué les calculatrices scientifiques du conseil général aux élèves de 4e des 3 collèges de mon canton. C’est toujours un moment de contact que j’aime bien avec ces ados. J’en profite pour parler avec eux de citoyenneté, et pour donner du sens à cette action.

En effet, le CG ne « donne » pas cette calculatrice. Je veux dire que ce n’est pas un cadeau, mais un acte politique pour l’égalité. Nous n’acceptons pas que des enfants de milieux modestes ou touchés par un accident de la vie, ne puissent pas avoir les mêmes moyens d’étudier que leurs camarades. Une calculatrice coûte cher. La devise de la république, c’est liberté, égalité, fraternité. Cette calculatrice est celle de l’égalité. Quand la parole publique peut être vérifiée par des actes concrets, c’est mieux ! Et j’ai cru lire cela dans les yeux de ces jeunes et de leurs enseignants.

A l’inverse quand la parole publique est contredite par les actes, cela fait des ravages. Ainsi, le 10 septembre, le journal Libération affichait à sa une la photo de François Hollande, barrée du titre : Le Président des Patrons. Sur trois pages, le dossier montrait qu’il en était ainsi, preuves à l’appui : pacte de compétitivité, allégements fiscaux, réforme des retraites, hauts salaires sans limite, cadeaux aux entreprises au détriment des ménages. Pourtant c’est bien le candidat François Hollande qui affirmait : « Dans cette bataille qui s'engage, mon véritable adversaire n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c'est le monde de la finance. »

Consolation! Petite mais quand même ! Libé. du même jour titrait un dossier consacré au logement : « Clameur des bailleurs contre Duflot ». Et passait en revue la guerre des bailleurs engagée contre l’encadrement des loyers et la garantie universelle des loyers, accusés de « conduire les propriétaires à l’exil immobilier ».

Et puis cette gauche qui avait promis le droit de vote des étrangers et le renvoie…… à des jours meilleurs….. pour la gauche !

Et cette gauche, encore, qui avait annoncé la fin du cumul des mandats…..reportée une première fois en 2017… puis rejetée par les sénateurs socialistes.

Et puis encore, l’intercommunalité une idée neuve, déjà pleine de promesses, sacrifiée par la loi sur la métropole et soit disant compensée par le vote au suffrage universel …… en 2020.

Et l’augmentation du salaire minimum, du pouvoir d’achat c’est peut être aussi pour 2020 ?

Le décalage entre les paroles et les actes devient béant sauf dans quelques domaines. Dans notre pays le dégoût monte, la méfiance vis à vis des politiques s’accentue, la colère gronde. Celle-ci n’est pas toujours bonne conseillère.

Il est temps de construire une alternative pour mettre en mouvement ce qu’il y a de meilleur dans la société, en actes et en paroles.

Commentaires

  1. 01 octobre 2013, 22:55 par Jannou

    Mettre en accord les paroles et les actes serait aussi très bienvenue dans notre commune, les élus dans leur ensemble perdant réellement le sens indispensable de la proximité avec les citoyens .En ont-ils conscience d'ailleurs? À lire le mensuel la question reste entière.


    Jannou.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.