vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Deux emplois pour un logement

Actualités jeudi 20 mars 2014

L’une des propositions, parmi les 120 de la liste Vitry en Mieux, fait particulièrement débat, et c’est tant mieux : notre exigence d’obtenir un ratio de deux emplois pour un logement. Une telle exigence est-elle réaliste ? Est-elle souhaitable ?

Vitry est à la croisée des chemins. Elle est au cœur de l’Opération d’Intérêt National (OIN) et va s’en trouver forcément profondément transformée. L’un des objectif de l’OIN est de rééquilibrer la région parisienne entre l’Est et l’Ouest. Aujourd’hui, chacun le sait, les emplois se trouvent à l’Ouest et les logements à l’Est et au Sud.
L’Etat, dans le cadre de l’OIN, demande à notre ville de construire 13 000 nouveaux logements. Nous sommes favorables à cet objectif, j’ai eu l’occasion de le défendre autant au Conseil Général qu’au Conseil Régional.
Mais nous disons dans le même temps que l’Etat doit orienter la création d’emplois vers Vitry de façon volontaire et dynamique, au risque sinon que notre ville devienne une ville dortoir. Il s’agit d’une négociation ferme avec l’Etat à envisager, comme je l’ai demandé, étape par étape. Elle est indispensable pour que le rééquilibrage ait réellement lieu. La manière dont la ville se positionne déterminera le résultat.
C’est possible. A Gennevilliers, le ratio emploi/logement est de 2 emplois pour 1 logement, à Arcueil il est de 1,45. A Vitry nous n’avons que 0,67 emplois pour 1 logement.
Il est donc aussi nécessaire que les grands chantiers prévus par l’OIN s’accompagnent de clauses d’embauches, de qualifications et d’insertion pour les habitants de Vitry, les jeunes en particuliers. Au fond ne pas prendre dès aujourd’hui, une telle position vis à vis de l’Etat serait abandonner la bataille du rééquilibrage de la région parisienne, telle que nous la souhaitons et telle qu’elle est prévue par le Schéma Directeur de la Région Ile de France. C’est aussi de cette façon que Vitry deviendra un pôle attractif d’une métropole polycentrique.

Commentaires

  1. 21 mars 2014, 23:41 par maingault

    Dans ton programme, tu dis conditionner.
    Je crois qu'on est tous d'accord pour augmenter l'emploi et le travail de la municipalité sortante a été dans ce sens aussi.
    Les conditions ont été créées par la ville avec le partenariat oin pour être en mesure d'accueillir beaucoup d'emplois sur les Ardoines.
    L'Etat ne pourra pas nous garantir cependant grand chose car il a presque abandonné toute politique publique; on a vu les promesses de l'Etat à Florange et ailleurs; tu fais partie aussi de ce gouvernement néo-libéral.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.