vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

la diffamation s'invite au conseil municipal

Actualités jeudi 2 juillet 2015

Il s'est passé un fait grave lors du conseil municipal d'hier.
Les faits : Notre groupe de la fabrique "Vitry en Mieux" a présenté la candidature de Khaled ben Mohamed pour nous représenter à l'académie des banlieues. Cette académie est une association qui entend lutter contre la stigmatisation de la banlieue dans les médias.

Après le vote, Isabelle Agier maire adjointe non inscrite, a interpellé vivement ceux et celles qui avaient voter pour Khaled en affirmant qu'ils avaient voté pour un militant Salafiste bien connu à Vitry ! Notre président Frédéric Bourdon a immédiatement réagi en s'adressant au Maire pour demander que ces propos inadmissibles et diffamatoires prononcés dans cette enceinte de la République soient retirés. Le Maire a alors répondu que ces propos n'engageaient que madame Agier et qu'il n'avait entendu aucun autre conseiller municipal s'en solidariser et qu'il lui appartenait, à elle seule de retirer ses propos. Devant le refus de madame Agier , notre groupe a quitté la séance. L'accusation profèrée est grave. Tout d'abord madame Agier justifie son vote en raison de l'appartenance réelle ou supposée à une religion et incite les autres à le faire par le biais d'amalgame. Elle pointe un doigt accusateur contre notre collègue à un moment ou le Salafisme est accusé par de nombreux médias de nourrir et fomenter le terrorisme et ses attentats meurtriers. Tout cela est aux antipodes de ce que défend Khaled. Celui ci est un militant engagé dans les combats progressistes. Il est défenseur de la laïcité. La laïcité qui garantit la liberté de conscience en assurant la neutralité de l'état et la séparation des églises et de l'état. Nous savons tous que la société française et la gauche en particulier sont traversées par des conceptions différentes de la laïcité. C'est si vrai que le journal Libération en a fait ses jours ci un dossier allant jusqu'à classer les hommes et les femmes politiques dans deux cases. Celle de la "laïcité ouverte" où on retrouve C Duflot, P Laurent, Edwy Plenel, Najat Belkacem... et celle de la "laïcité fermée" où on retrouve JL Mélenchon , M Valls, C Fourest, JP Chevênement...Bien sûr cette vision est celle des rédacteurs de libé et est dicutable mais en tous les cas elle témoigne à sa façon de la complexité et de la nécessité du débat

La laicité appelle des ponts plutôt que des fossés.

Évidemment on peut jouer les uns et les autres à se diviser, à creuser des fossés infranchissables entre les différentes approches. On peut insulter, accuser, salir... Certain-es semblent y prendre plaisir tandis que d'autres en font leurs choux gras. Que celles et ceux qui cherchent sincèrement à créer une alternative au libéralisme réfléchissent aux conséquences mortiféres de cette division. Et que ceux qui veulent par dessus tout que la République permette le vivre bien tous ensemble dans le respect mutuel réfléchissent aux conditions sine qua none de ce vivre ensemble. Pour moi qui ait à plusieurs reprises exprimé clairement mon opinion sur ces questions. Clairement et sans anathème, vis à vis de ceux qui pensent différemment, deux choses me semblent sûres. Premièrement on ne peut éluder un tel débat aussi sérieux et grave pour notre avenir et deuxièmement l'intelligence et la bienveillance vis à vis de l'autre doivent en toute circonstance primer pour se prémunir des graines de la haine qui germent tellement rapidement.

Je mets en carte blanche sur ce blog et en lien ici un entretien avec le philosophe Jacques Ranciére qui traite de ces questions

Commentaires

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.