vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

L’agriculture en ville progresse à Vitry !

Actualités lundi 5 mai 2014

De nouvelles parcelles du parc des Lilas seront dédiées à la production maraichère sur deux hectares – c’est ce que nous avons voté en Commission Permanente du Conseil général aujourd’hui.

Le Parc des Lilas continue son action pédagogique et productive avec l’association Planète Lilas, en combinant espaces de loisirs et de promenade, et zones de production liée au travail du sol.
C’est grâce à son passage par Planète Lilas que Mme de Framond a envisagé sa reconversion professionnelle à la production maraichère biologique et son installation sécurisée par ce voisinage professionnel de qualité permettant un partenariat d’entraide, de mutualisation de matériel et de relais des soins aux cultures.
C’est là

une nouvelle forme d’appropriation sociale de l’espace public.

Ce matin, j’en ai proposé au président Favier la généralisation au travers d’un appel à projet sur les 350 ha de parcs départementaux. L’expérience montre qu’un hectare de cultures maraichères permet de nourrir environ 100 familles en légumes.

Si on mettait en culture ne serait-ce que 10% des parcs départementaux, on pourrait nourrir … 3500 familles,

et faire également bouger les rapports des citadins et de leurs enfants à l’agriculture et à l’alimentation.

Commentaires

  1. 08 mai 2014, 12:11 par Corre

    Bonjour,
    Une expérience similaire dans le quartier des navigateurs à Choisy ou l'association AECE a mis en place des ruches et un potager! Ils auraient besoin d'être soutenu dans leur initiative!
    Bon courage a tous ces combats et ces initiatives!
    Sebastien

  2. 12 mai 2014, 16:47 par maingault

    C'est intéressant mais il faut être très productif pour nourrir 100 familles en légumes sur 1 ha.
    je dirais qu'on est plutôt à 60 en moyenne

    Après, l'intérêt n'est pas que de nourrir. C'est aussi une fonction sociale, urbaine, relationnelle... d'une agriculture urbaine liée à la vie associative.
    La présence de cette agriculture dans les parcs est aussi un aspect éducatif complémentaire des politiques publiques du département

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.