vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Le changement, c’est maintenant… et en trois actes !

Actualités mardi 24 avril 2012

Bien sûr, j’aurais souhaité que le score d’Eva Joly soit à la hauteur de son courage, et de l’urgence sociale et écologique. Et comme beaucoup, j’enrage que tant de laissés pour compte se trompent de colère en choisissant le vote FN.

Il reste, et je m’en réjouis, que ce premier tour ouvre la voie d’un changement politique en France. En trois actes au moins.

Le premier acte, c’est bien sûr le 6 mai. Finissons le travail et débarrassons-nous du sarkozysme en votant pour François Hollande. Nous devons définitivement tourner la page des cadeaux aux plus riches et de la stigmatisation des mauvais pauvres ; de l’ignorance des enjeux climatiques ; de l’agitation des peurs et des haines censée faire oublier les échecs économiques et sociaux.

Mais pour que ce changement réussisse, des réponses d’un type nouveau doivent être apportées aux injustices. C’est notre mode de développement que nous devons transformer, car c’est lui qui génère les inégalités, les souffrances, les pollutions, les divisions au sein de la population – qui sont-elles mêmes le terreau du vote Le Pen.

Un autre modèle est possible, qui accorde la priorité à l’humain et au long terme plutôt qu’au profit immédiat, qui prépare nos territoires aux chocs de la crise du climat et de l’après-pétrole. Pour le construire, il faudra que les écologistes pèsent du plus grand poids possible au sein de la future majorité.

Le deuxième acte du changement, c’est donc le 10 et le 17 juin, avec les candidats d’Europe Ecologie - Les Verts aux élections législatives.

Le troisième acte, c’est celui de l’intervention permanente des citoyens qui ne délèguent à personne leur avenir et celui de leurs enfants et petits-enfants.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.