vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Le Trafalgar des pétroliers

Actualités mardi 10 avril 2012

Ce week-end de Pâques, je participais au rassemblement contre les gaz de Schiste et pour empêcher l’exploration pétrolière prévue au large de la Seyne sur Mer. Le permis déposé par les sociétés Melrose et Noble Energy, étant en instance d’instruction pour une décision gouvernementale avant le 11 avril. Cette exploitation des hydrocarbures mettrait en danger la faune et la flore sous marine et représenterai un énorme danger de pollution en cas d’accident.

Ce week-end de Pâques, je participais au rassemblement contre les gaz de Schiste et pour empêcher l’exploration pétrolière prévue au large de la Seyne sur Mer. Le permis déposé par les sociétés Melrose et Noble Energy, étant en instance d’instruction pour une décision gouvernementale avant le 11 avril. Cette exploitation des hydrocarbures mettrait en danger la faune et la flore sous marine et représenterait un énorme danger de pollution en cas d’accident.

Vendredi soir, arrivée au QG installé dans le gîte de plongée du Gapeau à Hyères que tient avec passion Kris. Retrouvailles avec José Bové et les amis organisateurs de la manifestation maritime. Nous apprenons la bonne nouvelle, le Président de la République vient d’annoncer à Caen qu’il ne renouvellerait pas les permis. Première victoire d’une très forte mobilisation, animée notamment par le collectif « 83 non aux gaz de schiste ».

Dimanche matin, départ de l’île de Porquerolles à bord du voilier Marco Pierro. Mer forte à très agitée. Force 6 avec rafales de 7 ou 8. Le Fort de Brégançon est en vue. Sarkozy y passe, on l'espère, son dernier week-end. Les hélicoptères nous survolent tandis que la marine de guerre nous a à l'oeil et note le nom des bateaux qui s'approchent. Les centaines d’embarcations attendues ont dû rester dans leurs ports à cause des mauvaises conditions météo. Nous sommes sept voiliers à tourner sous le Fort et sous le vent. Là bas au loin on peut deviner que des milliers de manifestants se sont regroupés sur les plages. Hier le Président de la république a confirmé à Saint Raphaël qu'aucun permis ne serait accordé. Mais la vigilance s’impose quant à des promesses faites en période électorale et aussi parce que les appétits des pétroliers sont voraces. Impossible de tenir en mer, nous devons retourner à Porquerolles, la mer est proche de la colère. Nous avons un malade à bord. Coups de vents et vagues, au retour le vent n'est pas dans le bon sens, il nous oblige à louvoyer. A chaque fois que nous espérons passer le cap pour rejoindre le port de l'ile, c'est loupé, il nous faut tirer un nouveau bord. Notre skipper Michel tient bon la barre entre les changements de la grand voile et du génois.

En mettant le pied sur la terre ferme nous apprenons que plus de 5 000 personnes ont manifesté et que des centaines de bateaux restés à quai ont hissé le pavillon bleu, emblème de cette mobilisation. Le bleu de la mer et le bleu du ciel! Comme le dit le communiqué du collectif contre les hydrocarbures en mer « Si le danger Melrose pour la Méditerranée semble s’éloigner, un autre péril guette le littoral. Ainsi le projet Gold, vaste pacte scientifique industriel, pourrait rouvrir la porte aux pétroliers avides d’explorer les fonds sous-marin. Notre mobilisation pour la préservation de la Méditerranée ne connaîtra pas de pause, tant que notre mer fera l’objet de prospections et de forages d’hydrocarbures. Notre mot d’ordre est désormais : Méditerranée sans pétrole (Mediterranee Free Oil). »

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.