vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

L'invité surprise

Actualités jeudi 11 décembre 2014

  • Sommet des peuples face au changement climatique

  • De Lima pour la grande manifestation des peuples

Ce mercredi matin, l'événement n'est pas au Pentagonito. Les négociations avancent ou reculent selon les heures de la journée et selon les observateurs.

Le Sommet des peuples a pris rendez-vous avec la rue. Il est 9heures, nous arrivons sur le Campo de Marte. Déjà beaucoup de monde. Les plus matinaux sont les syndicats, les mineurs artisans, l'association des producteurs écologistes, la confédération Via Campesina et des centaines de panneaux et banderoles "Justice climat" des groupes d'Oxfam, de WWF, de Greenpeace arrivent. Les militants de Alternatiba distribuent à tout va leur dépliant pour inviter au tour de France de 5000 km en tandem, qui reliera Bayonne à Paris en 5000 km l'été prochain. Puis la manif se déploie et ça arrive de partout : le cortège s'ébranle et emprunte les vastes boulevards de Lima. Et de quarts d'heures en quarts d'heure, la manif enfle, elle crie ou affiche "non à la criminalisation des peuples indigènes, gardiens de l' Amazone", "le marché du carbone est une fausse solution", "défendre la terre c'est défendre la vie", "laisser le pétrole dans la terre", "l'eau oui, l'or non", des milliers de panneaux réclament "100% d'énergie renouvelable", "Pachamama", "notre mère est la terre".

L'impressionnante manifestation

Et pendant ce temps, la manifestation se transforme comme si elle se réveillait, colorée, déguisée, inventive et participative. Chacune et chacun a quelque chose à dire qu'il a écrit ou qu'il proclame. Elle s'agite et s'échauffe. Énormément de jeunes. Il est 10h30. La manifestation devient impressionnante. Nous renonçons à la remonter. Parfois, elle piétine au cœur des embouteillages, puis elle court et saute, vire au carnaval. Des chars et des marionnettes géantes sortent dont on ne sait où. Elle devient plus démonstrative, les fanfares , tambours et flûtes de pan se multiplient et la manif se met à onduler et à danser. Les trottoirs sont noirs de monde qui approuve. Le projet Conga est mis en accusation sur une vaste fresque de plus de 100 m. Les deux slogans qui font le plus fortune : "Terre et liberté" et "Changeons le système, pas le climat". Nous approchons du but : il est 13 heures, la vaste place San Martin est verte et rouge de monde. Elle déborde, on s'entasse, elle re-déborde.

L'écologie qui appelle la justice sociale

J'ai une pensée pour ceux qui craignent parfois que l'écologie nous éloigne de la question sociale et de la justice. Au contraire, elle nous en rapproche. Elle nous en rapproche, malheureusement, car ce sont les plus pauvres qui souffrent le plus, pour leur santé et leur vie, des pollutions, de la mauvaise nourriture, de la déforestation, de la précarité énergétique... Et elle nous en rapproche, heureusement, car les réponses à la crise écologique sont des réponses sociales, et les réponses à la crise économique et sociale sont des réponses écologiques.
L'ampleur réussie de ce Sommet des peuples à Lima montre que les choses bougent plus vite que prévu. La Cop 21 à Paris 2015 pourrait bien devoir compter avec cet invité surprise !

Commentaires

  1. 11 décembre 2014, 17:15 par Géraldine Nari-Rechner

    Quelle chance d'assister à cette marche. Tu dois être gonflé à bloque de toutes ces énergies!
    Du coup tu seras au départ du Bayonne Paris cet été ? Dis donc, 5000 kms, ils le font en marche arrière aussi le trajet ???

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.