vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Mauvaises ondes (suite)

Actualités jeudi 31 janvier 2013

Hier soir, le conseil des crèches de Vitry s’est réuni et a exprimé une très grande inquiétude devant la construction d’une antenne relai...

... par la société Free rue Julian Grimau, à proximité de l’école Langevin, de la crèche et de la PMI Gérard Philippe, non loin de la crèche Paul Armangot (cf http://www.jacquesperreux.fr/actualite/mauvaises-ondes-a-vitry-comme-ailleurs.html ). Cette installation s’est faite sans aucune concertation, contrairement aux recommandations de l'Association des Maires de France, et le conseil des crèches demande à minima une information contradictoire.

Tous les parents et riverains se mobilisent depuis près de deux mois contre cette antenne, et plus de 500 signatures ont été collectées par le Collectif Stop Antenne Relais Vitry-sur-Seine créé en décembre dernier.

Je me suis adressé au Président du conseil général du Val-de-Marne pour lui demander la suspension de la mise en service de cette antenne qui menace usagers et personnel d’établissements départementaux, la communication par l’opérateur des mesures effectuées sur le site, et la réalisation de contrôles indépendants de la puissance et de l'exposition de la population (notamment vulnérable comme celle qui fréquente la PMI et les crèches proches), en recourant aux services du CRIREEM, Centre de Recherche et d’Information Indépendante sur les Rayonnements Electromagnétiques.

La députée écologiste Laurence Abeille a déposé une proposition de loi sur les ondes électromagnétiques présentée aujourd’hui à l’Assemblée nationale, mais d’ors et déjà, son texte a été réduit à la portion congrue par les amendements déposés par les députés socialistes. En particulier, l’interdiction de la wifi dans les crèches et les écoles pour revenir au filaire a été supprimée du projet, qui ne proposait pourtant que du concret facile à mettre en œuvre, et en aucun cas l’interdiction du portable.

« Aujourd'hui, je n'ai aucune preuve que le Wi-Fi est mauvais pour la santé », a déclaré la ministre de l'Économie numérique, Fleur Pellerin. Cela me rappelle Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, déclarant en 2009 que le Bisphénol A ne présentait aucun danger, avant qu’il ne soit interdit quelques temps plus tard !

Nous avons alerté les médias, Laurence Abeille et moi-même, en les invitant à venir sur place hier à Vitry. Voyez leur reportage sur ce sujet dans le journal de 13h sur France 2 !

(sur http://www.france2.fr/jt/13h/ le jeudi 31 janvier entre 13h25’ et 13h27’)

Commentaires

  1. 01 février 2013, 18:02 par Mariza

    Environnement-Santé-Assemblée Nationale

    "La proposition de loi pour réglementer les champs électromagnétiques passent aux oubliettes !
    Alors qu'il était prévu hier à l' Assemblée Nationale que la proposition de loi relative aux ondes électromagnétiques soit discutée, elle a été abandonnée après avoir été quasi complètement vidée de son contenu par les députés (PS) en commission des finances.
    Cela n'étonne nullement car depuis des mois les signaux envoyés par la Mairie de Paris (nouvelle charte), par le Conseil d'Etat, et par les principaux mouvements politiques (UMP,PS,..) vont dans le sens inverse de la prise en compte du principe de précaution et de la santé des utilisateurs et riverains."
    Message PRIARTEM 94

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.