vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Monod ne lâche rien !

Actualités vendredi 6 avril 2012

Je me suis rendu au collège Gustave Monod lundi soir pour soutenir les parents dans leurs actions et les enseignants dans leur grève contre la réduction des moyens.
Une centaine de personnes était présente.

Cela fait plusieurs années que sont supprimées des heures de latin, de grec. Le soutien très important en maths et en français est supprimé ou considérablement diminué, selon les niveaux. Alors que ce collège va avoir des effectifs en augmentation, passant de 455 à 466, ses moyens sont diminués de 6, 52 %.

La semaine dernière, j’ai accompagné une délégation à l’Inspection académique avec la communauté éducative du collège Adolphe Chérioux qui connaît malheureusement une situation similaire à celle de Monod. J’ai fait remarquer à l’Inspecteur d’Académie que dans le cadre de la baisse générale des effectifs, du non remplacement d’un enseignant sur deux partant à la retraite, Vitry comme Orly et Champigny payaient très cher tandis que d’autres villes comme Saint-Maur, Vincennes et Saint-Mandé étaient relativement épargnées.

Ainsi, j’ai fait observer que la règle gouvernementale était : FAIRE PAYER LES PAUVRES. Lors du rassemblement, j’ai insisté sur le fait qu’il revenait à chacun de comparer les programmes des différentes forces politiques. En cas de victoire de la gauche et des écologistes puisque ceux-ci font de la question de l’enseignement une priorité, il faudra à nouveau rapidement agir afin d’obtenir un collectif budgétaire d’urgence. C’est ainsi qu’à la rentrée les moyens seront restitués.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.