vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Naissance d’un collectif pour la gestion publique de l’eau potable en Seine Amont

Actualités mardi 19 mars 2013

La Communauté d’agglomération Seine Amont qui réunit les villes d’Ivry-Sur-Seine, Choisy-Le-Roi et Vitry-Sur-Seine, vient de se constituer.

Beaucoup de militants de l’eau y voient, à juste titre, une opportunité de relancer la bataille pour la gestion publique de l’eau, engagée à l’occasion du renouvellement du contrat du SEDIF et perdue par défection de quelques voix de gauche !!!

Tracts et pétitions sont prévus, un débat aura lieu le 14 mai à Choisy-Le-Roi. On peut contacter le collectif à daniel.hofnung@orange.fr. Le collectif s’adresse par lettre au Président de la nouvelle Communauté d’Agglo., aux trois maires et à l’ensemble des conseillers municipaux. La voici.

Lettre aux élus de Seine Amont

Objet : études d'investigation d'un passage en Régie publique du service public de l'eau potable

Monsieur le Président de la Communauté d'Agglomération Seine Amont, Maire de Choisy le Roi.

Messieurs les Maires d'Ivry sur Seine et de Vitry sur Seine

Depuis des années, l’enjeu que constitue le refus de la marchandisation de l’eau et la gestion publique de celle-ci fait débat dans notre pays. Ainsi plus de 300 communes, dont certaines de très grande importance comme Paris, ont dans la dernière période saisi l’occasion de l’arrivée à échéance de leur contrat de DSP pour préférer la gestion en régie directe. Ces villes, de toutes tailles, sont dirigées par des Maires de diverses tendances politiques (PS, PCF, PG, EELV, UMP...).

Le forum alternatif qui s’est tenu à Marseille en 2012 de façon concomitante au Forum officiel a montré à travers son très grand succès, la force attractive que constitue cette solution. Lors de celui-ci, en pleine période présidentielle, chacun a pu remarquer le soutien appuyé et argumenté d’Europe Écologie Les Verts, du Front de Gauche et de toutes ses composantes (PCF, PG, GU…), du NPA, en faveur d’une gestion publique et citoyenne de l’eau.

Lors de la création de la Communauté d'Agglomération Seine Amont et de la définition du projet de statut, il a été convenu de ne pas transférer de suite la compétence "Eau" à la nouvelle communauté d'agglomération de rattachement.

Chacun a conscience que l'eau est un bien commun et que le service public doit être mobilisé pleinement pour assurer les conditions, pour tous, d'un accès selon une tarification sociale et avec attention à l'égard de l'environnement.

Il est souhaitable d'engager la réflexion nécessaire à l'élaboration d'une volonté politique et à la mise au point d'un scénario technique de passage vers une gestion publique et directe de l’eau potable.

En ile de France, le Conseil Régional vient de voter une délibération pour réaliser une étude indépendante avec des collectivités candidates afin de permettre aux élus de disposer des éléments juridiques, financiers et techniques pour opérer un tel choix. Il est ainsi possible de mobiliser un bureau d’étude indépendant des grands groupes financiers privés. Simultanément, il convient d'utiliser les collaborations proposées par « l’alliance France eau publique ». Celle-ci regroupe, depuis juillet 2012, quatorze collectivités territoriales dans le but d’aider celles qui veulent revenir à une gestion publique de l’eau.

Aussi nous vous demandons de profiter de l’opportunité offerte par le Conseil régional pour que notre communauté d’agglomération et ses trois villes se portent candidates pour faire partie de panel de cette étude. Celle-ci sera, à n’en point douter, une aide à la décision ainsi qu’un stimulant pour le débat démocratique.

Croyez bien, Monsieur le Président, Messieurs les Maires, que le collectif intercommunal pour la gestion publique de l’eau, qui réunit des citoyens, des militants associatifs et politiques, entend contribuer à la sensibilisation et à la mobilisation pour faire en sorte que l’eau redevienne un bien qui nous soit commun. Dans l’attente d’une réponse dont nous ne doutons pas qu’elle sera positive au vu de vos engagements, recevez nos salutations distinguées.

Collectif eau Choisy Ivry Vitry

Commentaires

  1. 22 mars 2013, 14:36 par Ali ID ELOUALI

    Cette fois, nous n'avons plus d'excuses pour que Veolia continue à pomper "notre" eau à tous et notre fric avec pour assouvir les intérêts de ses actionnaires.

    L'histoire honteuse du renouvellement du contrat à Veolia a eu lieu à Choisy-le-Roi. Nous avons grand espoir que le débat qui aura lieu le 14 mai à Choisy-le-roi soit un temps pour une reconquête populaire et démocratique de ce bien commun.
    Nous vous y attendons nombreuses et nombreux.

  2. 01 avril 2013, 22:16 par Mariza

    Hauts les coeurs ! Rendez-vous au plus vite sur le SITE INTERNET I.C.E (Initiative citoyenne européenne) pour signer la PETITION en ligne pour que l'Europe inscrive l'eau dans le champ non marchand. La France doit récolter 55 000 signatures. Cette pétition a fait l'objet d'une campagne au Forum Social Mondial de Tunis dernièrement. Affirmez vos convictions !

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.