vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Quand Veolia craque... ou une bonne nouvelle pour les Val-de-Marnais.

Actualités samedi 11 juin 2011

Le Conseil général du Val-de-Marne a engagé des négociations, avec l’entreprise Veolia, comme l’avait demandé notre groupe Gauche citoyenne Europe Ecologie-les Verts (voir précédent article : Non au racket de Veolia). Cette négociation a permis d’obtenir une tarification de 0, 31 euros par facture au lieu des 0, 51 (soit 300 % d’augmentation) qu’exigeait, de façon unilatérale, l’entreprise multinationale. C’est une belle victoire.

On se souvient qu’il y a 15 jours, notre groupe avait rejeté un rapport présenté par le Conseiller général en charge de l’assainissement Gilles Delbos(PCF), parce qu’il proposait justement d’accepter cette augmentation. J’avais alors proposé, au nom de notre groupe, d’aller à la négociation de façon unie et soudée avec le SIAAP et le Conseil général du 93. C’est ce qui fut en définitive retenu et ce qui a été fait !

Cette victoire est symbolique à un triple titre : Premièrement, lorsque leurs élus ne flanchent pas devant les multinationales, les collectivités publiques peuvent faire le poids, surtout si elles jouent collectif. S’il en avait été ainsi lors du renouvellement du contrat du SEDIF, celui-ci serait sans aucun doute en régie publique.

Deuxièmement, certains collègues du Conseil général avaient assuré qu’il n’était point besoin d’élus écologistes pour faire de l’écologie… À voir ! Mais cet épisode prouve à coup sûr que pour défendre le service public, contre le « grand capital », les élus écologistes ne sont pas de trop !

Troisièmement, si notre groupe (Gauche Citoyenne Europe Ecologie-Les Verts) n’est pas « digne » d’être membre de l’exécutif départemental, il est cependant utile à la majorité et aux Val-de-Marnais. C’est un encouragement à un positionnement toujours constructif mais aussi toujours vigilant pour être quand il y a lieu, contestataire. Ce succès va permettre d’économiser 90 000 euros par an. Ils seront bien utiles à d’autres actions du Conseil général. Si ce groupe GC-EELV n’existait pas, il faudrait l’inventer. Je vous invite à nouveau à participer au forum citoyen écologique et social du 22 juin (voir article invitation au forum)

PS : des conventions avec Veolia vont être soumises dans les conseils municipaux proposant une tarification à 0,64 Euros! Il est possible de les refuser et de demander une négociation pour bénéficier du même tarif que le Conseil Général à 0,31euros

Commentaires

  1. 11 juin 2011, 20:34 par Marie Isabelle Heck

    hello,
    un grand merci aussi au travail militant et sans relâche de la Coordination Eau Ile de France qui concrétise un travail et un dialogue nécessaires entre les citoyen-es et les élu-es. Ces espaces sont rares et précieux.

  2. 13 juin 2011, 21:14 par Nadia Marie

    Lorsque l'on fait taire les clivages, et que l'on tendent de concert vers un même but, une meilleur gestion des ressources les choses deviennent possible,ce résultat positif , permettant, d’économisé 90 000 euros qui feront du bien au budget du cg et qui seront les bienvenus, ne serai ce que pour l’hébergement d'urgence qui a subit une coupe sombre ,de moins en moins de crédits mais de plus en plus de famille se retrouvant en rupture de logements...

  3. 30 août 2011, 10:55 par Gérard

    Ce qu'il faut savoir c'est que les 0.51 € par facture de Veolia Ile de France, régisseur du Sedif, pour le recouvrement des redevances assainissement pour les exploitants de ce service, relèvent d''une longue négociation du Sedif avec Veolia sur leur contrat avec le Sedif, négociation qui a abouti à une très forte baisse de la rémunération de Veolia. Si le groupe communiste du Sedif, même s'il a exprimé son désaccord sur le mode de gestion choisi, a pesé fortement pour l'obtention de ce résultat sans précédent (- 15% sur la facture d'eau, avec des prestations supplémentaire), le groupe Europe Ecologie les Verts du Sedif était complètement absent. Concernant les 0.31 € par facture au lieu des 0.51 € obtenus pour les abonnés du SIAAP, du Val de Marne et de la Seine St Denis, ils ont été obtenus au départ au Siaap sur une initiative du groupe communiste et du président du Siaap, puis au CG 94 et CG 93, sur encore des initiatives des groupes communistes. Mais où était donc Europe Ecologie les Verts dans cette bataille. Notons enfin que la différence entre les les 0.51 € et les 0.31 € sont financés par les collectivités concernées (Siaap, 94 et 93), Veolia récupérant les 0.51 € par facture conformément à leur contrat avec le Sedif.
    Cette façon de présenter les chiffres par Europe Ecologie les Verts, est tout autant scandaleuse que leur façon de s'approprier des batailles qui ont été initialisées et menées par le parti communiste (comme d'ailleurs la tarification sociale de l'eau pour laquelle Europe Ecologie les Verts était encore toujours autant absente). Je relève toutefois l'approbation de votre groupe de l'intérêt des résultats obtenus.

  4. 30 août 2011, 15:23 par J. Perreux

    A Gérard,
    Vous avez évidemment le droit d'écrire ce que vous voulez dans cet espace, quitte à déformer les faits. Mais comme on dit, ceux ci sont têtus...et vérifiables.
    1) Tous les militants qui ont agi pour que le SEDIF ne soit plus délégué à Véolia savent qu'un certain nombre d'élus communistes ont malheureusement voté pour renouveler le contrat de Veolia. Les élus écologistes ont tous voté pour qu'il y soit mis fin.

    2) Concernant la négociation entre le Conseil général du Val de Marne et Véolia, je tiens à votre disposition le rapport au bureau du conseil général que notre groupe Gauche Citoyenne Europe Ecologie les Verts a proposé de rejeter afin d' engager une négociation sous l'égide du SIAAP. Cette négociation a abouti à une augmentation de 0,31E au lieu des 0,51€ prévus unilatéralement par Veolia.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.