vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Raphaël sera t-il puni pour son instinct de fraternité?

Actualités dimanche 1 octobre 2017

Raphaël 19 ans, a un défaut, il habite la Roya.Il risque 5 ans de prison pour avoir aidé des SDF… noirs.
je publie içi un billet d'un ami: Coriandre

Un gamin sans histoire?

Né à Nice, Raphaël a grandi au village de Saorge dans la Roya près de la frontière italienne, il habite d’ailleurs toujours chez ses parents. A 19 ans, malgré son bac en poche ce n’est pas facile de trouver du travail mais cet été il a pu trouver un boulot chez des guides touristiques car il connait bien la vallée. Ses passions c’est le grand air, les randonnées avec les copains, le canyoning et un peu de ski l’hiver.

Un gamin sans histoire ? C’est exactement ça et comme beaucoup par ici il n’avait jamais eu de contact avec la police, même pas un contrôle d’identité… ça bien sûr c’était avant la mise en place du dispositif policier qui fouille et contrôle tous ceux qui rentrent et sortent de sa vallée. Mais Raphaël n’est pas un dangereux « militant » qui « aide les migrants » et il a subi comme tous les habitants cette pression policière sans penser qu’un jour le ciel s’abattrait sur sa tête.

4 jeunes en danger

Gare de Saorge C’est le dimanche 25 juin dans la soirée que Raphaël apprends que 4 jeunes africains sont à la gare en bas de chez lui. Il n’y a pas besoin d’être spécialiste de l’immigration quand on habite à Saorge pour savoir que ces jeunes sont perdus et que sans vivre et sans couverture ils sont en danger. La faute de Raphaël c’est de s’être dit qu’il ne faut pas qu’ils restent dehors la nuit dans ces conditions et qu’ils méritent au moins un repas chaud et de dormir sous une tente. Il sait que chez Cédric à quelques kilomètres de là, ces jeunes seront accueillis dignement et humainement, mais à cette heure-ci personne ne peut les emmener.

C’est donc simplement que Raphaël emprunte la voiture de sa mère. En rencontrant les 4 jeunes, il apprend qu’ils souhaitent demander l’asile en France, bref Raphaël les embarque sans estimer qu’il fait quoi que ce soit d’illégal puisqu’il ne sort pas de sa vallée et puis surtout il n’en sait rien du tout de la situation administrative de ces gens là. Mettre des gens à l’abri c’est pas encore interdit en France à ce qu’il sache.

Un barrage qui tourne au cauchemar

Mais à la sortie de son village un barrage de gendarmes mobiles tourne au cauchemar, il est arrêté, fouillé, empêché de prévenir ses parents, placé en garde à vue avec ses passagers pendant plus de 24h et on lui reproche « l’aide à la circulation et au séjour d’étrangers en situation irrégulière », ce fameux article de loi écrit contre les passeurs…

Raphaël sera jugé lundi 2 octobre

Raphaël a cette qualité que l’on enseigne et que l’on défend, certains l’appellent l’instinct de fraternité mais on peut mettre les mots que l’on veut. Quoi q’il en soit tous les parents seraient fier d’avoir un enfant qui agit de la sorte surtout à une époque où l’on entend que les jeunes ne s’intéressent à rien, qu’ils sont collés devant la télé et leur smartphone et se foutent de tout. Raphaël non, c’est un jeune tranquille, sans histoire et qui file un coup de main quand quelqu’un en a besoin, il ne se fout pas de tout et certainement pas que des gens dorment dehors en bas de chez lui.

A quelques jours du procès il est au courant qu’il risque 5 ans de prison et 30.000 € d’amende et se rend compte que c’est complètement surréaliste ce qui lui arrive. A 19 ans c’est pas évident de faire face à ça.

Il sera jugé ce lundi 2 octobre à 13h30 au Palais de Justice de Nice. Il a tendu la main, ne le laissons pas tout seul. Rendez vous place du Palais pour le soutenir.

Merci Raphaël.

Coriandre

Commentaires

  1. 01 octobre 2017, 19:26 par COUTELAN Micheline

    Bravo Raphaël et courage pour cette audience qui, je l'espère, te sera favorable.
    Je ne peux descendre te manifester mon soutien car j'habite la banlieue parisienne mais je suis entièrement solidaire avec toi.

  2. 02 octobre 2017, 11:39 par Billy Alain

    Pleinement en phase avec ton geste de simple humanité, je t'apporte mon total soutien.
    Ce lundi 2 octobre,particulièrement à 13 h 30, j'aurai une
    pensée fraternelle pour toi Raphaël.
    Nous sommes, je l'espère, des milliers à tes côtés par la
    pensée ou physiquement.
    Courage Cordialement

  3. 02 octobre 2017, 20:07 par MAKOMBO LESIMA BLANCHARD

    Mr, jacques PERREUX ,JE SUIS TRES CONVAINCUS de cet article ? moi je passe par las J' AI EU DES SOUTIER AUSSI RAPHAEL NOUS SOMMES AVEC VOUS MEME DE LOIN COURANGE DIEU EST AVEC VOUS , TU SERAS LIBLE..

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.