vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Une équipe citoyenne pour "Vitry en mieux"

Actualités lundi 13 janvier 2014

« Les sentiers battus n’offrent guère de richesse ; les autres en sont pleins ». Jean Giono

Vitry Sur Seine a besoin d’un nouveau souffle

C’est cette motivation et cette passion qui animent plus de 200 citoyens qui ont fondé « la Fabrique à idées » pour inventer Vitry en mieux. Elle rassemble des citoyens acteurs, des militants associatifs, des habitants solidaires, des syndicalistes, des animateurs des luttes contre les discriminations, des militants écologistes, communistes, socialistes, d’extrême gauche, membres ou non de partis politiques. Ce qui est intéressant, c’est notre diversité d’approche sur bien des questions. Pour nous, loin d’être un problème, c’est une richesse parce que porteuse, nous en sommes convaincus, d'un nouveau souffle nécessaire et urgent pour inventer Vitry en mieux.

Les élections municipales nous offrent cette chance.

Notre ville a des atouts exceptionnels, des acquis et un héritage précieux, elle déborde d’énergies, de talents, de compétences, mais elle a aussi des lourdeurs, des archaïsmes qui l’empêchent d’aller de l’avant.
Ce sont ces énergies, ces talents, ces compétences qu’il faut libérer, mieux reconnaître et encourager. Voilà le défi à relever. Et j’ajoute, dans notre ville où la gauche est toujours très majoritaire, la bonne façon de battre la droite et le poison des idées d’extrême-droite, c’est d’innover en prenant une gauche d’avance.

Vitry en mieux, c’est une ville plus solidaire.

« La solidarité, c’est la tendresse des peuples » disait Thomas Borge. C'est une ville plus attentive aux relations entre les jeunes et les anciens, entreprenante pour éduquer au respect des différences et lutter contre les discriminations. C'est une ville où les services publics et leurs tarifs s’adaptent à l’évolution des modes de vie, afin que les salariés modestes, à temps partiel, ou précaires, en bénéficient davantage. C'est une ville donc, mobilisée et inventive contre l’austérité qui aggrave les inégalités, grève le pouvoir d’achat des salaires et des retraites, et asphyxie les services publics.

Vitry en mieux, c’est une ville plus agréable et conviviale.

Ce qui fait la ville, c’est d’abord les espaces publics qui favorisent les rencontres, la compréhension mutuelle et le partage : les petits commerces, les zones piétonnes, les circulations douces… des lieux culturels et sportifs largement ouverts… Une ville où le droit à la tranquillité est considéré comme essentiel, et s’appuie sur la mobilisation de tous.

Vitry en mieux, c’est la ville dynamique au cœur de la métropole.

Notre ville bénéficie d’une attention toute particulière de la région, du département et de l’État. Le tramway 7, bientôt celui de la RD 5, l’arrivée du métro vont transformer notre ville et améliorer notre vie. Une coopération volontaire et ingénieuse avec nos voisines Ivry et Choisy, doit être élargie et s’investir au cœur d’une métropole coopérative d’intercommunalités et non un monstre technocratique. Les objectifs ambitieux de construction de logements que l’État fixe, doivent être conditionnés par étapes à la création d’emplois et de lieux de formation. Nos quartiers pavillonnaires et nos cités plus anciennes doivent bénéficier de toutes les innovations.

Vitry en mieux, c’est une ville exemplaire pour la transition écologique.

Vitry est un petit bout de la planète Terre qui s’épuise. Notre ville doit s’adapter et viser l’exemplarité pour réparer et surtout prévenir les dégâts : réduire notre dépendance au pétrole en faveur des énergies renouvelables notamment la géothermie. Son fleuve, la Seine, son parc des Lilas sont à la fois des atouts pour notre bien-être, notre alimentation, notre santé. Ses futurs quartiers en bord de Seine doivent concilier un urbanisme harmonieux et la résilience aux inondations. La transition écologique permet de créer des emplois utiles et non délocalisables.

Vitry en mieux, c’est la ville de la citoyenneté participative.

La principale ressource de Vitry, c’est ses citoyens, les projets qui émergent, les associations… C’est tout cela qui doit être encouragé sans méfiance et avec bienveillance. Être élu, ce n’est pas avoir la science infuse, mais avoir la responsabilité d’écouter, d’animer la vie démocratique et de miser sur l’intelligence collective.
Madame, Monsieur, sur tous ces enjeux, des groupes de travail et des ateliers sont actifs.Vous y êtes les bienvenus. Dans quelques temps, nous publierons ces propositions concrètes.

Dans la Fabrique citoyenne, nous aurions voulu que l’occasion des municipales soit pleinement saisie, et qu’une liste de rassemblement de toute la gauche soit construite, avec les partis de gauche traditionnels bien sûr, mais aussi en faisant une large place à tous ceux qui, sans se reconnaître dans un parti, s’investissent quotidiennement pour le bien commun. Malheureusement, le maire sortant en a décidé autrement, préférant reconduire l’hégémonie de son parti sur la ville.

Pour nous, à la Fabrique, qui souhaitons une 6e République et une démocratie renouvelée, aucun parti ne devrait être majoritaire au conseil municipal. Ce n’est pas bon pour la ville, lorsque les jeux sont faits d’avance. La parole des citoyens ne compte plus, et le débat devient vite formel, voire inutile. C’est ainsi qu’a pu être décidé un investissement de 32 millions pour la collecte pneumatique des déchets, un gâchis insensé, ou qu’un parachute doré de 400 000 euros a pu être versé au directeur de la SEMISE, une chose inadmissible, encore plus dans une ville de gauche.

La ville doit appartenir à ses habitants 365 jours par an

C’est cette volonté de Vitry en mieux qui a amené les acteurs de la « Fabrique » à vous proposer une liste aux prochaines élections municipales qu’ils m’ont confié la responsabilité de conduire.
Notre liste est en cours de constitution au sein de la « Fabrique » et rassemble déjà de nombreuses personnalités connues pour leur implication dans la vie de notre commune. Elle a le soutien de militants des partis de gauche, de Gauche Citoyenne ainsi que d’Europe Ecologie Les Verts. Cette liste reste ouverte à toutes les forces qui se reconnaissent dans cette philosophie.

Madame, Monsieur, en acceptant de mener cette liste, j’ai pris l’engagement d’animer une équipe dans un esprit de partage et de faire confiance à chacune et chacun. Aucune décision qui concerne l’avenir de cette ville ne sera prise sans organiser le débat contradictoire auquel vous avez droit.
Vous le savez, comme conseiller général et conseiller régional, je m’efforce de vous associer à tous les projets : le parc des Lilas, les constructions de collèges, les réhabilitations de cité, le festival de l’Oh ! Je tiens chaque semaine une permanence, qui est un « rendez-vous » sans avoir besoin de prendre rendez-vous. J’y tiens. Demain je continuerai.

Si vous me choisissez comme maire, je me consacrerai entièrement à ce mandat avec passion et avec la conviction que la richesse de Vitry-sur-Seine, c’est vous, c’est notre diversité.

Je vous souhaite une bonne et belle année 2014, faite de justice, de partage et de compréhension des autres.

Commentaires

  1. 15 janvier 2014, 21:07 par Jean claude

    Nous avons besoin d'un maire qui ne nous regarde pas du haut de son soit disant savoir qui nous écoute et qui nous respecte . Mr Perreux vous faites l'affaire Bonne chance
    Jean claude

  2. 15 janvier 2014, 21:53 par Anne marie

    Vitry en mieux c'est un changement du rapport aux habitants et c'est possible facilement dans cette ville qui , vous avez raison déborde d'énergies . Il faut sortir de la conception actuelle qui infantilise les habitants

    Cette campagne donne envie de se bouger parce que c'est un message d'espoir dans la force de la citoyenneté

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.