vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Une première avancée avec « Vitry en mieux »

Actualités lundi 23 juin 2014

Le conseil municipal votera mercredi prochain, le paiement des repas pris à la cantine et des accueils du matin et du soir en fonction de la consommation réelle. Cela paraît évident. Et ceci est effectivement réalisé depuis belle lurette dans de nombreuses villes. Mais à Vitry, jusqu’à présent, si on ne mettait son enfant que 2 jours par semaine à la cantine on devait payer la semaine entière.

L’argument évoqué en réponse aux parents qui demandait cette mesure de justice était « que cela casserait le service public ». En fait ce qui casse le service public c’est le conservatisme qui refuse de le faire évoluer en fonction de la vie et des besoins réels. Ainsi de très nombreuses personnes travaillent à temps partiel soit par choix ou au contraire parce qu’elles n’ont pas le choix. De ce fait elles sont amenées à devoir mettre leur enfant à la cantine que quelques jours par semaine, mais à payer plein pot. Ce qui est une première injustice et celle-ci en entraine une deuxième, celle de devoir renoncer au service public.

Le service public ne s’use que si on ne s’en sert pas. Notre liste « Vitry en mieux » a pendant la campagne électorale porté avec beaucoup de force cette revendication, dans ses ateliers, son programme, ses rencontres. Nous sommes donc très heureux que cette proposition soit reprise par la majorité et soumise au conseil municipal. Bien évidemment nous la voterons et nous exprimerons le souhait que cette mesure touche également les centres de loisirs, notamment pendant les vacances scolaires. Nous demanderons aussi la révision des tarifs et des critères entrant dans le calcul du quotient familial. Avec une attention particulière pour les couples qui travaillent à deux, et qui rapidement se retrouvent à payer le maximum.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.