vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Après l'exclusion des élus écologistes de l'exécutif du conseil général...il y a du travail !

Edito dimanche 1 mai 2011

Après quelques jours de congés pris pour fêter un heureux événement, me voici à nouveau au travail. Au travail et d’attaque, mais dans des conditions différentes puisque le groupe majoritaire du conseil général a décidé qu’il n’y aurait plus de Vice Président Europe Écologie dans l’exécutif départemental.

Raison invoquée pour museler ainsi la diversité ? Le fait que 3 candidats EELV se soient maintenus au 2ème tour face à des candidats du Front de Gauche dans des cantons où la droite et l’extrême droite étaient battues dès le premier tour. Évidemment l’argument tient moins bien quand on sait qu’en France dans 17 cantons des candidats du Front de Gauche se sont maintenus face à des candidats de gauche arrivés en tête, sans que cela ne leur ferme les portes de l’exécutif de leurs départements. Y aurait-t-il une règle Val de marnaise différente de la règle nationale?

Certains pourraient penser que nous avons été victimes d’une injustice. Je n’y crois pas puisque le président Favier a déclaré que notre travail avait été « excellent ». À moins que ce ne soit cette « excellence » qui ait conduit le groupe majoritaire à nous éliminer.

D’autres ont vu dans cette décision le fait que depuis de très nombreux mois des élus communistes ne cachaient pas leur exigence que nous soyons écartés du pouvoir et leur certitude qu’ils seraient entendus.Il est vrai pour prendre un exemple, que les dossiers dont je m’occupais : l’eau, l’assainissement, les énergies, les déchets… appellent des solutions innovantes Et, celles-ci demandent un esprit politique de résistance aux lobbyings industriels et financiers extrêmement puissants et actifs. Or, dans la dernière période on a pu voir que cette qualité n’était pas la principale caractéristique du PCF. C’est le moins qu’on puisse dire ! (malgré le positionnement courageux de certains de ses élus)

Petite anecdote : lors de la dernière séance du conseil général, sur les 7 élus représentant le CG au SIAAP syndicat qui s’occupe de l’assainissement des eaux usées aucun élu écologiste n’a été désigné, contrairement à toute logique de représentation démocratique. Il y aura 3 Front de Gauche, 1 socialiste, 3 UMP. Il reste à espérer que ces élus seront plus écologistes que les écologistes pour défendre des projets alternatifs respectueux de la santé et de l’environnement (J’y reviendrais). Comment en douter, après avoir entendu l’intervention du Président du SIAAP Maurice Ouzoulias, membre du PCF ? C’est précisément lui qui est monté au créneau pour s’opposer au vœu de notre groupe demandant la fermeture de Fessenhein, la plus vielle centrale nucléaire française considérée par de nombreux experts comme dangereuse. Il a affirmé avec beaucoup d’aplomb que « tout cela n’était que balivernes, chez nous on est en sécurité, ce n’est pas comme au Japon où le nucléaire est aux mains du privé ». Il n’avait sans doute pas vu l’émission télévisée Envoyé Spécial où des syndicalistes CGT ont témoigné sur les risques d’accidents et sur la privatisation à l’œuvre et il a conclu enflammé, qu’il ne laisserait pas faire « ceux qui voulaient nous ramener à la lampe à huile ». On respire, grâce à Maurice, on a et on aura de la lumière.

Je sors de cette période sans amertume et souhaite deux choses aux élus communistes qui sont les plus ouverts : ne pas rester otages trop longtemps des éléments les plus sectaires de ce groupe et par dessus tout d’échapper au fameux syndrome de Stockholm !

Il reste donc que la bataille politique est rude pour ouvrir de vraies alternatives au capitalisme et au productivisme. Il faut vaincre bien des conservatismes dans une époque, où les modèles inventés pour produire l’émancipation humaine ont échoué et trahi leurs utopies (je vous recommande le passionnant roman « L’homme qui aimait les chiens » de l’écrivain cubain Léonardo Padura). Mais c’est le minimum que de s’y essayer.

Allez c’est tout pour cette fois, il y a vraiment du travail pour tous ceux qui veulent promouvoir une alternative écologique et sociale au modèle économique dominant.

Commentaires

  1. 04 mai 2011, 11:34 par Nadia Sabrina

    Ceux qui prétendent , qu' en France ou quelque soit l' endroit de la planète le nucléaire est une source d' énergie Sécurisé, sous prétexte que les conditions climatique tellurique, ou de privatisation de la gestion des centrale diffère, de celle du Japon , semble oublié que le résultat d'un accident nucléaire reste identique quelque soit la raison déclenchante , Tchernobyl ne c'est pas produit pour les mêmes raison que Fukushima, qui peut se dire exempt d'une erreur humaine d' un problème de fabrication , d'un problème technique , bien peu crédible celui qui semble croire que cela ne peut arrivé qu'au autres bien arrogant celui qui semble croire que tout est sous maîtrise , chose dont on est certain , c' est que les dégâts perdurons bien au delà de mémoire d'homme que cela soit soit sur les êtres humain , la faune et la flore, les alternatives a apporter a cette source d’énergie seront multiple , certaines sont déjà connue d'autre reste a être inventer ,. Certes sortir du nucléaire ne se fera pas en un jour, mais cela est possible. restons mobilisé gardons les yeux ouvert ,Soyons ambitieux au niveaux des projets écologiques favorisant les énergies renouvelable,soyons inventifs, afin de sortir du nucléaire...

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.