vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Mon intervention en séance du Conseil général du 13 décembre

Edito mercredi 15 décembre 2010

A l’occasion du débat budgétaire pour l’année 2011, j’ai pris la parole au nom du groupe « Gauche Citoyenne » pour exprimer le sens que nous donnons à notre soutien aux orientations présentées par le président Christian Favier.

Tout d’abord, je veux saisir cette occasion pour exprimer la solidarité de notre groupe à Jean Paul Huchon, victime d’un mauvais procès de la droite qui n’accepte pas le verdict des urnes. Je dis avec l’ensemble des élus de gauche et écologistes de la Région : « si vous invalidez Jean Paul Huchon, invalidez nous tous ».

Nous vivons un contexte de reculs sociaux, de transferts de charges de l’Etat et d’étranglements financiers Mais aussi de renoncements écologiques. Le ministère du développement durable vient d’être dépouillé de l’énergie et les associations considèrent que le Grenelle 2 rétrécit comme peau de chagrin et le ministre de l’agriculture demande une pause.

Le succès mitigé de Cancun traduit ce paradoxe. Le monde des affaires résiste, mais le principe de réalité et la volonté des peuples marquent des points.

Des renoncements alors que les urgences écologiques sont là elles aussi et qu’elles ont des conséquences souvent terribles pour les plus démunis.

C’est vrai pour notre planète comme pour notre département. Dans 91% des points de suivi de l’eau sont détectés des pesticides, véritables poisons pour la santé. Chaque année 42000 décès en France sont imputables à la pollution atmosphérique ( soit un équivalent de 800 en Val de marne)Le dérèglement climatique provoque déjà la montée des océans ainsi que la désertification.

Des millions de réfugiés climatiques sont chassés de chez eux. On les appelle ici des « sans papier ».

La perte de biodiversité est 100 à 1000 fois plus rapide que l’extinction naturelle, alors que cette perte augmente la transmission vers l’homme des maladies.

Ce n’est donc pas plus tard, mais maintenant qu’il faut agir. Lors du point d’étape du Plan bleu, des journées contre les inondations ou encore des 2ème rencontres climatiques on a ressenti dans le Val de Marne une mobilisation accrue des acteurs (élus, institutions, entreprises, associations…) Ces diverses initiatives ont montré qu’il y a besoin de construire une conscience des enjeux écologiques et une forte volonté politique comme nous avons su le faire dans le domaine social et culturel.

Il nous faut vaincre des obstacles dus à la politique gouvernementale, à la défense d’intérêts égoïstes et d’intérêts financiers et aussi à des façons de penser.

Réussirons-nous à gagner la bataille des transports en commun et des circulations douces qui font gagner du temps, de la fatigue, de l’énergie et du gaz à effet de serre ? Saurons-nous traiter autrement que dans les stations d’épuration d’eaux usées, nos eaux pluviales et laisserons-nous à nos enfants d’autres modèles que le modèle productiviste d’assainissement ? Réussirons-nous à développer la géothermie en luttant contre la précarité énergétique grâce au service public ? Contribuerons nous à développer la prévention et le recyclage des déchets pour diminuer la capacité des incinérateurs en Val de Marne ?Redonnerons nous naissance à la Bièvre et à la bio-diversité comme l’espèrent si fortement les citoyens qui participent à nos ateliers de la concertation ? Sur toutes ces questions – et je serais le dernier à sous-estimer l’importance des avancées réalisées dans ce département - ayons la modestie de dire que nous sommes plus ou moins fortement engagés selon les sujets.

Vos orientations budgétaires que notre groupe approuve, Monsieur le Président, doivent permettre concrètement d’avancer en ce sens.

Commentaires

  1. 31 mai 2011, 17:59 par losindignos

    Monsieur,
    Attachée à nos valeurs écologiques, je m'informe sur le projet de collecte des déchets par aspiration. Ce système est évidement révolutionnaire.
    Je m'étonne cependant que la ville collabore avec une société espagnole qui est poursuivit dans son pays pour corruption grave dont la presse espagnole se délecte.
    Ceci dit, ils sont associés à un groupe français.
    J'aime ma ville et ces informations m'attristent.
    Bravo pour votre combat. Manuella.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.