vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

En attendant la Bièvre, 1ère consultation citoyenne à l’Haÿ-les-Roses.

L'eau, notre bien commun mercredi 17 novembre 2010

Comme je l’ai évoqué lors d’un précédent billet, le projet de la renaissance de la Bièvre vise une appropriation sociale de ce cours d’eau longtemps boudé. Pour ce faire, un processus de concertation des riverains et des associations est mis en place à travers des cafés citoyens, lieu de découverte et de débat.

Le premier café citoyen a démarré samedi le 6 novembre à L’Haÿ-les-Roses. Première impression : le nombre important des riverains qui sont venus parler de comment ils s’imaginent vivre au bord de la rivière. Ils étaient en effet pas loin de 70 personnes à fouler l’espèce de « sarcophage » en béton qui contient la Bièvre et l’empêche – pas pour longtemps, je l’espère – de vivre à l’air libre. Après une ballade commentée par les chefs de projets, les riverains se sont livrés à exprimer leur forte envie de voir comment ce cours d’eau va transformer leur cadre de vie, mais aussi la crainte, toute aussi compréhensible, de vivre au bord d’un cours d’eau dont on ne maîtrise pas les humeurs…

J’ai enregistré et l’envie et les craintes. Et m’engage à apporter des réponses sans détours aux deux.

L’après-midi était réservé à un café citoyen dédié aux associations. Une telle « faveur » tombait sous le sens eu égard au rôle plus que décisif des associations qui ont porté cette rivière à bras le corps et n’ont jamais cessé de revendiquer son statut de rivière vivante.

Prochaine rencontre, le 11 Décembre à Arcueil.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.