vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Interview : au forum alternatif mondial de l'eau, la voix de la société civile

L'eau, notre bien commun jeudi 2 février 2012

L'association EAU (Elus, Associations, Usagers) milite pour une gestion publique de l'eau et de l'assainissement. Elle m'a interviewé sur la préparation du forum alternatif mondial de l'eau.

Vous pouvez également retrouver mon interview, ainsi que celle d'autres élu-e-s et militant-e-s, sur le site de l'association.

Commentaires

  1. 04 février 2012, 18:06 par Marie Isabelle HECK

    Tu as raison Jacques, c'est un grave manquement et un signe fort, que ce gouvernement ne finance pas à travers ses ministères adhoc notre Forum Alternatif Mondial de l'Eau (FAME) ; c'est aussi un camouflet sévère fait aux élu-es qui pensent et continuent de penser que la gestion de l'eau doit être publique et qui s'appliquent cette règle dans leur gestion locale. La Coordination Eau IdF soutient ta démarche et celle de ces élu-es !

  2. 06 février 2012, 12:50 par SEUREAU Claude

    Salut Jacques,
    Bien et utile ton interview, mais, à propos du financement du FAME, pourquoi n'avoir rien dit des financements publics directs ou indirects (PACA, CG94, ...) ?
    Et ta présence à Choisy pour l'étape de la "caravane de l'eau" organisée pour l'essentiel par le MNLE ?
    Cordialement à toi.
    Claude.

  3. 06 février 2012, 14:09 par Ratter

    Plus qu'ambiguîté il y a aporie ente l'eau bien public et les services privés de l'eau. Bien public=service public. Bien marchand=service privé.
    Si le choix du bien public prévaut alors il faut des moyens publics, humains et matériels, et abandonner le dogme que l"'eau paie l'eau". Et en conséquences des fonds publics, car le cycle de l'eau ne peut être financé par des emprunts à court terme (15 à 20 ans au mieux en ce moment...) .
    Salutations à Jacques Perreux.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.