vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

La Région apporte son soutien officiel à l’initiative européenne pour le droit à l’eau

Actualités jeudi 20 juin 2013

Aujourd’hui, lors de la séance du Conseil régional, j’ai posé la question orale du groupe Europe Ecologie – les Verts concernant le droit à l’eau, bien commun de l’humanité. La voici, ainsi que la réponse du président Jean-Paul Huchon.

Monsieur le Président,

Partout dans le monde, des citoyens se mobilisent pour le droit effectif à l’eau, pour la gestion de ce bien commun de l’humanité par des services publics et contre la mainmise de grands groupes industriels. Danielle Mitterrand y a consacré son énergie jusqu’à son dernier souffle. Riccardo Petrella y déploie sa passion et ici des milliers de militants comme Jean-Claude Oliva, notre collègue Jean-Luc Touly, Anne Le Strat, Gabriel Amar agissent en ce sens.

C’est dire si cette question de notre groupe est collective et aurait pu être posée par beaucoup d’autres, de sensibilités politiques, syndicales, associatives diverses.

Sur la planète, 800 millions d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable, plus de 2 milliards de personnes sont privées d’assainissement et, en Europe, plusieurs millions de personnes ne bénéficient pas de service de l’eau. En France même, des centaines de milliers d’êtres humains ont un accès difficile à l’eau, mettant ainsi en cause leur dignité, je pense notamment aux populations Roms.

En Europe, une initiative citoyenne, lancée par l’ONG Right2Water, vise à demander à la Commission européenne une législation qui fasse du droit à l’eau et à l’assainissement un droit humain au sens que lui donnent les Nations Unies, soit un « droit fondamental, essentiel au plein exercice du droit à la vie et de tous les droits de l’homme ».

L’initiative citoyenne est un outil de démocratie participative qui permet à un million de citoyens européens, en provenance d'un quart des Etats membres, d'inviter la Commission européenne à légiférer sur le sujet qu’ils lui portent. Pour qu'un pays soit comptabilisé, il faut qu'un nombre minimum de ses ressortissants signent, calculé en fonction de la population de l'Etat, de manière proportionnelle et dégressive. En France par exemple, il faut un minimum de 55 500 signatures.

L’initiative citoyenne européenne Right2Water « l’Eau et l’assainissement sont un droit humain ! L’eau est un bien public, pas une marchandise ! » a été la première initiative à atteindre le million de signature le 10 février 2013, sans pour autant atteindre le minimum requis en France. Les organisateurs ont décidé de continuer à rassembler les signatures, jusqu’à la fin officielle de la période de recueil en novembre 2013.

La France doit prendre sa place dans cette mobilisation, unique dans son ampleur. Cet outil de démocratie participative en Europe nous donne la possibilité d’influer sur les politiques européennes, et nous devons nous en saisir pour renforcer notre engagement pour un service public de l’eau de qualité.

A l’appel de la Fédération syndicale européenne des services publics, plusieurs régions européennes (Länder Allemands, Ligurie en Italie, Andalousie en Espagne, Conseil régional de Rhône-Alpes …) se sont déjà officiellement prononcées pour un soutien à cette initiative.

Le 28 juin 2012, la Région Ile-de-France adoptait sa nouvelle politique dans le domaine de l’eau pour 2013-2018 en créant l’EPURE, « Espace Public Régional de l’Eau » et marquait ainsi son attachement au droit effectif à l’eau et à une gestion démocratique et citoyenne pour la qualité, la santé et la protection des milieux naturels.

Ainsi le Conseil régional a rappelé quels étaient les enjeux de la gouvernance de l’eau et s’est clairement prononcé pour une plus grande maitrise de ce service public par les collectivités notamment à travers un mode de gestion publique. La Région promeut donc, via ses aides mais également par son appui technique aux collectivités, une gestion publique et transparente de l’eau.

Afin d’inscrire l’institution dans ce mouvement citoyen, le Conseil régional d’Ile-de-France peut-il se positionner officiellement pour un soutien à l’initiative citoyenne européenne Right2Water, confirmant ainsi son attachement au droit à l’eau, bien commun de l’humanité et sa gestion publique et contribuer ainsi à son succès ?

Dans sa réponse, le Président Jean-Paul Huchon

a rappelé la politique régionale de l’eau dont les fondements sont selon lui la prévention et la gestion publique.

Il a rappelé que la Région a mis au point récemment un cahier des charges d’audit pour venir en aide aux collectivités qui s’interrogent sur leur mode de gestion et la mise en place d’un espace public de dialogue.

Il a conclu en affirmant le

soutien officiel de la Région à l’initiative Right2Water

avec beaucoup de détermination

Vous aussi signez la pétition, il reste 81 jours ! http://www.right2water.eu/fr/node/5

Commentaires

  1. 26 juin 2013, 11:25 par JC OLIVA Coordination EAU Île-de-France

    Une première victoire pour l'ICE

    Le commissaire européen Michel Barnier vient d’annoncer que le domaine de l’eau est retiré de la directive concession en cours de préparation. Il fait référence explicitement au refus de la privatisation exprimé par les citoyens et aux 1,5 millions de signatures pour l’Initiative citoyenne européenne « l’eau est un droit humain ».

    C’est une fantastique victoire! Rien ne résiste au mouvement pour l’eau bien commun. Nous arrivons à infléchir la politique européenne!
    Après ce succès, nous allons continuer de plus belle à faire signer l’initiative citoyenne européenne pour peser sur le renouvellement de la directive cadre sur l’eau et notamment sur le document d’orientation (water blueprint) de la commission européenne qui sera publié à la rentrée en septembre. Pour empêcher aussi que la privatisation de l’eau soit une condition des prêts européens à la Grèce et au Portugal. En France, nous allons exiger encore plus fort des collectivités la fin des contrats de délégation au privé et le rétablissement des services publics de l’eau.

  2. 27 juin 2013, 11:18 par JC OLIVA Coordination EAU Île-de-France

    Victoire confirmée

    La commission européenne a confirmé le 26 juin la reculade de Barnier: le secteur Eau et Assainissement est retiré de la proposition de directive sur les contrats de concession. C'est donc une nouvelle version de la proposition de directive qui sera soumise au parlement européen:

    http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-13-623_en.pdf


    Aquafed, le lobby des multinationales de l'eau, a réagi immédiatement en dénonçant le "lobbying des allemands" (sic), hilarant!

    http://www.aquafed.org/pages/fr/admin/UserFiles/pdf/2013-06-26_ConcessionsDirective_Exclusion_PR_FR.pdf

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.