vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Le droit à l’eau, à Vitry aussi !

Actualités vendredi 7 juin 2013

Depuis 6 mois, suite à l’incendie du camp Roms de Créteil, 18 familles se sont installées sur un terrain entre l’A86 et la voie ferrée à Vitry Sur Seine.

Certaines de ces familles sont dans la Région depuis 10 ans. Des enfants sont scolarisés. Ce nouveau camp est aménagé et extrêmement bien tenu.

RFF vient d’être débouté de sa demande d’expulsion. Le tribunal jugeant qu’il n’y a pas urgence et que RFF n’a pas été en mesure de présenter d’acte de propriété.

Depuis 6 mois et malgré les demandes du MRAP, il y a un refus de la municipalité d’installer l’eau potable pour ces familles, dont un certain nombre a des enfants en bas âge. Celles-ci sont donc contraintes pour les besoins alimentaires, vitaux, d’utiliser de l’eau en pack.

Pourtant le droit à l’eau est reconnu comme droit de l’homme fondamental par l’ONU depuis 2010.

Pourtant depuis des millénaires dans toutes les civilisations, les cultures, les religions, le devoir d’apporter l’eau à celui qui en est privé est inscrit dans les valeurs et coutumes.

Pourtant dans des villes aux alentours - en tous les cas de gauche - des municipalités pourvoient à ce bien élémentaire quand c’est nécessaire. C’est le cas à Ivry, à Orly avec le village d'insertion, à Limeil-Brévannes…

Pourtant dans la ville voisine, Ivry Sur Seine, à l’initiative d’un collectif de solidarité un rassemblement aura lieu demain, soutenu par le PCF, EELV, NPA….et sera ouvert par le maire Pierre Gosnat.

Il faut débloquer cette situation. Que tous ceux qui peuvent faire quelque chose, citoyens, militants, élus le fassent. Discrètement ou publiquement. Pour que le droit à l’eau, droit à la vie, soit respecté à Vitry aussi !

Commentaires

  1. 07 juin 2013, 16:04 par monique loriette

    Je souscris entièrement à cette tribune de Jacques Perreux. L'accès à l'eau est un droit vital. A noter qu'après six mois d'attente 6 containers à ordures ménagères ont été livrés hier sur le terrain.
    Romeurope 94, le Mrap, la LdH,, etc appellent à la création d'un collectif de soutien à ces 18 familles pour les aider dans leurs démarches : juridiques, scolarisation des enfants sur Vitry (certains l'étaient sur Créteil et continuent de s'y rendre)..accès à l'eau, à une couverture médicale etc.
    La première réunion de ce collectif se tiendra le mardi 18 juin à 20h au centre de quartier Jean Bécot à Vitry 94400
    vous pouvez aussi me contacter au 06 68 33 36 44.
    Merci de votre attention

  2. 07 juin 2013, 16:21 par christiane

    Ne pas accorder de l'eau à ces familles déjà en très très grandes difficultés, c'est les humilier un peu plus.

    Je ne vois pas en quoi cela grandit l'auteur ou les auteurs de ce refus. D'autant qu'ils vont être sales (logique) en mauvaise santé (une conséquence) .

  3. 07 juin 2013, 19:01 par Job

    Rien ne justifie cette privation d'eau
    La fin ne justifie pas les moyens.
    L'Humain d'abord ?

    Salut Jacques

    Alain

  4. 08 juin 2013, 10:43 par Marco

    Installer l'eau pour ces familles ce n'est même pas de la solidarité puisque celles ci paieraient l'eau en fonction du compteur comme chacun d'entre nous et ce serait beaucoup moins cher que l'eau en bouteille
    Insta'ller 'l'eau pour ces familles c'est simplement un geste d'humanité
    quand un maire Pc en arrive là.....

  5. 08 juin 2013, 11:25 par Gérard

    Il est tout de même aberrant que dans une ville comme Vitry, dont tout le monde reconnait l'engagement de la municipalité pour une politique sociale, ce droit à l'eau potable ne soit pas respecté. Pourquoi ce refus ?.... N'invoquons pas des raisons financières lorsque l'on voit ce que l'on dépense en fêtes et cérémonies (et pas uniquement en eau !).....

  6. 08 juin 2013, 11:44 par Xavier

    Lune des dernières conférence de Danielle Mitterand avant de nous quitter s'est déroulée au théâtre de la gare Je lentends encore nous dire que l'eau n'est pas une marchandise car l'eau c'est la vie
    Comment faut il le dire l'écrire le chanter le peindre ,le murmurer le chuchoter le crier le supplier à notre maire et ses adjoints
    LEAU C'EST LA VIE

  7. 08 juin 2013, 13:48 par sylvie Vassallo

    Effectivement rien ne peut expliquer que ces familles n'aient pas accès à l'eau, au ramassage des ordures et aux toilettes. C'est un minimum. Khaled Ben Mohamed et moi-même, conseillers municipaux écologistes à Vitry avons donc envoyé une lettre au Maire de la Ville lui demandant d’accéder en urgence à ces trois demandes en lui rappelant notamment :

    " qu’à l’initiative du Président Bolivien Evo Morales le droit à l’eau a été reconnu comme un droit humain fondamental à l’ONU en 2010. Il revient donc à la collectivité qu'elle soit locale nationale ou internationale de garantir ce droit. Il NOUS revient de garantir ce droit puisque nous sommes la collectivité la plus proche d'eux.

    Aucun argument ne peut me semble-t-il venir le restreindre. Le droit à l’eau est un droit à la vie d’autant plus ici où nombre de personnes sont vulnérables (des enfants en bas âges, bébés , femmes enceintes et personnes âgées ou malades). "

    Nous sommes en attente de sa réponse. Par ailleurs nous nous sommes aussi adressés aux présidents des groupes politiques de l'ensemble du Conseil Municipal pour oeuvrer ensemble dans cet esprit.

  8. 10 juin 2013, 01:29 par Christine

    D'une station à l'autre du RER C, la même détresse de familles roumaines la plupart Roms, installées dans des municipalités dirigées par un maire communiste ... et une attitude bien différente!
    A Ivry, dès l'arrivée des familles en février 2011, les services techniques de la ville ont installé un point d'eau à partir du réseau préexistant. Très vite furent aussi mises à disposition des toilettes chimiques et une benne à ordure. L'entretien et la maintenance des sanitaires sont assurés par un prestataire dans le cadre des marchés publics passés par la municipalités d'Ivry.
    Depuis 2 ans maintenant, le collectif de soutien, avec la mobilisation des associations et les actions des services municipaux, oriente son action dans trois directions: il aide à la bonne tenue du campement notamment sur le plan sanitaire, de l'hygiène et de la sécurité. Actuellement, en plus de la benne à ordures, huit conteneurs de grande taille sont collectés trois fois par semaine. Tous les samedis 150 sacs poubelles de 150 l et 400 sacs poubelles de 30 l sont fournis par le collectif et financés par la mairie. L'action municipale contribue aussi à l'amélioration des conditions de vie de ses habitants en aidant au suivi de la santé des habitants ( campagne de dépistage de la tuberculose, campagne de vaccinations, suivi médical au CMS, en PMI, au planning familial). La scolarisation des enfants est enfin facilitée. Actuellement, une cinquantaine d'enfants sont inscrits dans les établissements scolaires d'Ivry.
    Alors quoi, ce qui est possible à Ivry ne le serait pas à Vitry?

  9. 10 juin 2013, 07:25 par POTIER BERTRAND conseiller municipal Parti de Gauche Gau

    Les Roms doivent avoir toute l'attention humaine voulue de la part des puissances publiques. L'accès à l'eau ne doit pas être refusé.Dispositions doivent être prises par le propriétaire des lieux, ( Réseau Ferré de France?), par l'EPAORSA, l'aménageur du secteur et par la ville qui est impliquée au premier chef pour l'hygiène et la salubrité. Quant à l'Etat et l'Europe, ils doivent assumer leurs responsabilités à l'égard des peuples en errance.
    http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/06/09/europe-que-fais-tu-de-ton-peuple.html

  10. 10 juin 2013, 12:04 par Hocine TMIMI -élu- non inscrit

    La valse des expulsions et les conditions de vie insalubres caractérisent toujours le quotidien des Roms entre une politique d'expulsions et d'évacuations qui est censée être accompagnée par des solutions d'hébergements (CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE NOR INTK1233053C du 26/08/2012 relative à l’anticipation et à l’accompagnement des opérations d’évacuation des campements illicites : application immédiate). Son application est fluctuante en fonction des Villes concernées.
    Reste que l'accès à l'eau potable propre et de qualité et à des installations sanitaires est un droit de l'homme, indispensable à la pleine jouissance du droit à la vie.

  11. 11 juin 2013, 14:41 par jacques perreux

    une bonne nouvelle.Aprés la demande du MRAP et de ROMS Europe en date du 17 janvier qui avait recu une réponse négative, la municipalité leurs a adressé un nouveau courrier hier annonçant "concernant le point d'accès à l'eau,si le propriétaire des lieux n'était pas opérationnel,la ville prendrait l'initiative d'en créer un à partir de la voirie communale"
    Merci à tous ceux qui d'une façon ou d'une autre se sont exprimés pour sensibiliser et faire évoluer favorablement la situation des Roms
    Et qu'au plus vite le droit à l'eau se concrétise pour ces famille!

  12. 12 juin 2013, 19:46 par Michel Fèvre Romeurope 94

    Les actions mutuelles et unitaires paient.
    La création de comités de soutiens depuis 2000 a favoriseé de évitables avancées pour des familles roms dans notre département et ailleurs
    A Vitry sur Seine, ce comite est a construire pour ces familles expulsées de nombreux terrains depuis 10 ans, le dernier étant Créteil.
    Chacun pourra trouver sa place dans une action collective.
    Réunion le 18 juin salle jean Bécot à 20h.
    Michel Fèvre, Collectif Romeurope 94

  13. 18 juin 2013, 18:06 par JC Oliva Coordination EAU Île-de-France

    Le droit à l'eau et à l'assainissement doit s'appliquer ici et maintenant! C'est un droit humain fondamental, c'est à dire qu'il ne peut pas souffrir de restrictions, de conditions... Sinon cela signifie un déni d'humanité pour ces familles.
    La France se veut en pointe dans la gestion de l'eau -la fameuse école française de l'eau-, et plus récemment dans la reconnaissance du droit à l'eau et à l'assainissement, mais en réalité, il reste encore beaucoup à faire pour rendre ce droit effectif dans notre pays. Selon la Commission nationale des droits de l'homme en juin 2011, l'accès à l'eau et à l'assainissement n'est pas satisfait pour plus de deux millions de personnes.
    Cette action à Vitry a visiblement déjà marqué des points et contribuera aussi à la réalisation de ce droit partout.

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.