vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Occupation contre les accords de libre-échange après le refus de l’« Initiative citoyenne européenne »

Actualités mercredi 24 septembre 2014

Une 100aine de paysans de la Confédération Paysanne occupent actuellement le siège social de Cargill, la 1ère multinationale agro-alimentaire mondiale, pour protester contre la signature dans 2 jours du CETA (accords de libre-échange entre l'Europe et le Canada).

Cette action a aussi pour but de dénoncer les négociations en cours sur le TAFTA (ou TTIP, accord de libre-échange entre l'Europe et les USA), qui emboitera le pas au CETA et pour lequel se tient un round de négociations en fin de mois. Cette occupation vise à dénoncer la prise de pouvoir par les multinationales sur les paysans et citoyens européens et nord-américains et à interpeller Hollande, Juncker et Obama.

Une « initiative citoyenne » refusée

En juillet dernier, l’alliance STOP TTIP – plus de 240 mouvements citoyens de 21 pays européens – a déposé une demande à la Commission européenne pour organiser une « Initiative citoyenne européenne » (ICE) demandant l’arrêt des négociations pour les deux accords de libre-échange en cours de négociation avec l’Amérique du Nord , c’est-à-dire, l’accord avec le Canada (CETA) et celui avec les États-Unis (TAFTA). Ce processus, prévu par les traités européens, permet, sur accord de la Commission, d’organiser la collecte de signatures sur une proposition précise, que la Commission devra prendre en compte si un million de signatures sont récoltées en un an.
Le 11 septembre dernier, la Commission a refusé l’« initiative », en se basant sur un raisonnement juridique éminemment contestable pour justifier une décision profondément politique et anti-démocratique. Une décision qui ne surprend guère de la part d’une Commission et d’un Commissaire sur le départ – Karel De Gucht (VLD) – qui fait tout pour conclure lui-même, avant de partir, le traité UE-Canada, prédécesseur et cheval de Troie du TTIP, malgré une participation record à la consultation publique qu’il a lui-même organisé, rejetant sa clause la plus controversée.
Suite à ce refus, l’alliance Stop TTIP ne désarme pas. Une « Initiative citoyenne européenne » sera lancée en mode autogéré ces prochains jours dans le but de mobiliser plus d’un million de citoyens pour stopper les négociations du TTIP et du CETA. Cette action visera directement les gouvernements, parlementaires et la Commission européenne. En parallèle, Stop TTIP a décidé de faire appel de la décision de la Commission devant la Cour européenne de Justice. Elle considère que le rejet par la Commission Barroso de l’initiative citoyenne est une erreur politique mais aussi juridique. Elle se défendra afin de garantir, à l’avenir, que des accords commerciaux internationaux, que ce soit avec les USA ou avec les pays en développement, ne soient plus négociés dans le secret et sans aucune possibilité d’intervention des citoyens.
Plus d’information sur http://stoptafta.wordpress.com/
et sur ce blog http://www.jacquesperreux.fr/actualite/le-val-de-marne-hors-zone-tafta.html et http://www.jacquesperreux.fr/actualite/le-grand-marche-transatlantique-ne-doit-pas-se-faire.html

Commentaires

  1. 13 octobre 2014, 11:05 par Gèze

    Bonjour Jacques, j'étais au rassemblement contre le TAFTA samedi 11 à République : la seule personne que je connaissais était Cécile Duflot...bon, je ne la connais pas personnellement. Pour ce qui est des Editions La Découverte, François mon mari a délégué son rôle de PDG, pour garder ce qui l'intéresse le plus : trouver des écrivains et corriger les manuscrits ! bonne prochaine réunion !
    Maria

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.