vignette jaques perreux

Militant du bien Commun.
Conseiller municipal (eelv) deVitry sur Seine.
Membre du groupe des élus de "la fabrique Vitry en mieux

Rendez-vous sans rendez-vous

  1. En mairie

    le 1er jeudi du mois à partir de 17h téléphoner au 01 46 82 84 56.

  2. Dans les quartiers

    • Centre quartier Fabien
    2e jeudi du mois à partir de 18h

    • Galerie commerciale
    Simply (ex-Atac)
    3e jeudi du mois à partir de 18h

Carte blanche

  • les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris

    par Jacques Rancière, Philosophe

    lire la suite

Vu ici et là

Sur le net

vignette Tous en Seine - le rapport
Télécharger le rapport

Tous en Seine - le rapport
(PDF, 1Mo)

Vive les "hérétiques "

Actualités vendredi 19 septembre 2014

Je voudrais vous transmettre le désir de lire le dernier roman de Leonardo Padura.

L'auteur cubain de romans policiers après s'être accroché aux basques de Trotsky et de son assassin Ramon Mercader dans son fabuleux et bouleversant roman "L'Homme qui aimait les chiens " nous entraîne cette fois-ci dans un autre voyage sur plusieurs siècles. Son nouveau livre "Hérétiques " est un hymne profond à la liberté de penser, au pouvoir que nous avons tous de transgresser les règles du groupe. Les règles de la famille, de la religion, de la communauté à laquelle on appartient ou que l'on a rejoint. Les règles établies à un moment donné qui deviennent figées ou plutôt « figeantes », et empêchent la liberté d'avancer et de créer. Non, cela ne se passe pas ici et aujourd'hui, mais au 17eme siècle à Amsterdam en compagnie d'un jeune juif séfarade qui fait son apprentissage dans l'atelier du maître Rembrandt et qui va oser désobéir aux lois religieuses dans le domaine de la peinture au risque de l'excommunication et de la mort ....

De Rembrandt, il en est question dès le début du roman avec ce petit tableau en possession d'une famille juive fuyant l'Allemagne nazie par bateau. Cette famille espère débarquer à Cuba et acheter sa liberté avec ce tableau de valeur. Il en ira autrement, le bateau et ses 900 passagers sont refoulés du port de la Havane ... On retrouve la Havane en 2007 en compagnie du célèbre détective de Padura Mario Condé qui part à la recherche du fameux "petit Rembrandt". L'enquête nous entraine dans les tribus urbaines de la jeunesse en mal de vivre et en mal de rêves. Une jeunesse qui cherche désespérément, elle aussi, à forcer les règles devenues des digues qui enserrent une île qui n'est plus celle de la liberté. Je vous ai dit que cela ne se passait pas ici et aujourd'hui. Mais évidemment que cela parle de ce qui se passe ici, et partout ailleurs où il faut exploser les vieilles règles, faire "péter" les cloisons et sortir des cases dans lesquelles on se laisse enfermer. N'est-ce pas la condition pour inventer et faire émerger un autre monde ?

Padura à Ivry dimanche

Bon, lisez, dévorez, tout en dégustant la langue de Padura. D'autant plus que, coup de veine, vous pouvez venir ce week-end le rencontrer au festival du livre à Ivry. Ce festival a pour thème l’égalité cette année. Il est organisé par les entêtés de l’une des rares coopératives ouvrières de librairie Envie de lire.

Tout le programme sur http://www.enpremiereligne.sitew.fr

Commentaires

  1. 08 octobre 2014, 16:50 par tomrach

    C'est du propre...
    Nous aimons notre ville mais malheureusement, l'état de saleté des rues de Vitry sur seine gâche notre plaisir.
    Il faut recruter une brigade Environnement qui sera chargée de réparer les incivilités, de surveiller et de facturer les non respects de propreté l’espace public (tags, déchets…)
    Il faut changée les panneaux municipaux qui ne sont d'une part salle très salles et plus au normes . La saleté à Vitry est un sujet un peu tabou, le discours étant : tout va bien, circulez... C'est pas de notre faute, les habitants sont pauvres (et là, personnellement je ne vois pas le rapport, la pauvreté n'a jamais empêché l'usage des poubelles et le goût pour la propreté). TOUS A NOS APPAREILS PHOTO

commentez cet article






*Champs obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que le modérateur ne les aura pas approuvés.